L’étoile d’Erika -Vander Zee et Innocenti

Elle a parlé de cet album il y a quelques temps et je suis tombée dessus par hasard à la médiathèque. Impossible de passer à côté de cette première de couverture sans la remarquer…
Erika est née en 1944. Sur la route des camps, sa mère l’a sauvée en la jetant par la fenêtre du wagon. Elle a été recueillie par une femme qui lui a donné un nom, un prénom, une date de naissance et s’est occupée d’elle. Erika ne connaît rien de son histoire, de ses origines. Tout ce qu’elle peut faire, c’est imaginer ses parents et ce qu’ils ont vécu.

Un joli récit plein de pudeur, tant dans le texte que dans les illustrations. Les émotions, retenues, n’en sont que plus touchantes. Malgré le tragique, c’est la vie et le bonheur qui reprennent le dessus à la fin. C’est ça que j’ai aimé dans cet album…

VANDER ZEE, Ruth, INNOCENTI, Roberto, L’étoile d’Erika, Milan jeunesse,

5 pensées sur “L’étoile d’Erika -Vander Zee et Innocenti”

  1. @faelys : j’ai découvert cet album grâce à Charlotte. Pourtant, je bossais en collège avant…
    @Jean-François: c’est un album formidable, je suis d’accord.
    @Ori : tu n’as plus qu’à racketter Charlotte !

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :