L’île du Point Némo – Jean-Marie Blas de Roblès – Lu par Thibault de Montalembert

Comment parler de L’île du Point Némo ? La tâche est complexe car deux histoires s’entrecroisent, les personnages sont nombreux et les digressions omniprésentes.

Martial Canterel, un aristocrate aussi dandy que loufoque, et son ami Holmes partent à la recherche de l’Ananké, un diamant qui a été volé à Lady MacRae. Trois pieds droits chaussés de baskets de la marque Ananké ont également été retrouvés sur les côtes écossaises tout prêt du château dans lequel la Dame habite.

Dans cette première histoire, le roman prend des allures de récit d’aventure. On pense à Agatha Christie, au Tour du monde en quatre-vingt jours ou encore à Conan Doyle. Mais l’omniprésence de la fantaisie et du loufoque rendent ce livre inclassable. Au départ, on a même du mal à comprendre à quelle époque il se situe.

Un deuxième histoire nous entraîne dans la Périgord, plus précisément dans une fabrique de cigare dans laquelle on lit des romans à voix haute aux ouvriers tout en surveillant tous leurs faits et gestes afin d’optimiser leur rendement. Le chef de cette usine est un obsédé sexuel qui installe lui même des caméras de surveillance jusque dans les toilettes des femmes et se masturbe devant l’écran de son ipad.

De nombreux personnages gravitent autour de ces deux histoires si bien que je ne savais plus trop où j’en étais. Et avec une version audio, on peut difficilement retourner en arrière comme on le fait avec du papier. Après lui avoir donné plusieurs chances, j’ai fini par abandonné le livre alors que je n’en étais même pas à la moitié. Je n’arrivais pas à me concentrer et je ne comprenais plus grand chose.

La voix de Thibault de Montalembert, pourtant très juste et très agréable, n’a pas réussi à retenir mon attention. Le texte est bien écrit, les références littéraires nombreuses et certaines réflexions trés intéressantes mais à force de vouloir trop faire dans le protéiforme, l’hybride et le complexe, Jean-Marie Blas de Roblès perd son lecteur.

L’avis plus enthousiaste d’EstelleCalim. SylireSandrine et Enna se sont perdues, comme moi, dans ce roman.

BLAS DE ROBLES, Jean-Marie, MONTALEMBERT, Thibault, L’île du Point Némo, Audiolib, 2015.

5 pensées sur “L’île du Point Némo – Jean-Marie Blas de Roblès – Lu par Thibault de Montalembert”

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :