Lolita75-27a

© Kot

Un soir d’ennui, seule dans son petit appartement parisien, elle décide se lancer. Pas un site de rencontre, non, non… Juste un tchat, histoire de discuter et de passer le temps se dit-elle.

Son pseudo -Lolita75-27a- la trahit pourtant. Pourquoi indiquer son département et son âge ? Et puis Lolita, c’est lourd de symboles, non ?

Très vite, elle se laisse prendre au jeu, ne discute qu’avec des garçons, choisit de préférence ceux qui habitent près de chez elle et affirment avoir un âge pas trop éloigné du sien. Le soir, elle se couche tard. Le matin, elle arrive au boulot avec des valises sous les yeux. Mais ça en vaut la peine. Elle a enfin l’impression d’exister, de remplir le vide de sa vie.

Tom75-30a l’attend tous les soirs pour parler de tout et de rien. Ils apprennent à se connaître, échangent une ou deux photos. Chaque fois qu’il a un peu de retard ou qu’il met du temps à lui répondre, elle se fait des films, invente des explications toutes plus abracadabrantesques les unes que les autres.

Qui se cache vraiment derrière l’écran ? Est-ce que Tom est réellement tel qu’il se décrit ? Va-t-elle être déçue ? Toutes ces questions tournent dans sa tête ce soir pendant qu’elle l’attend à l’entrée du cinéma, tendue, impatiente, heureuse.

C’était ma participation à l’atelier d’écriture de Leiloona.

8 pensées sur “Lolita75-27a”

  1. Dur dur une première rencontre après des échanges plus ou moins anonymes. Jamais tentée mais je pense que ça doit être encore plus stressant ! Est-il comme sur la photo ? Va-t-on avoir qqc à se dire ?
    Très bien du coup le cinéma comme premier rencard !

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :