Louise de New York – Jean Poderos et Gaia Guarino

Louise est une vieille dame moche qui habite seule avec son chat tout en haut d’un immeuble de New York. Elle ne parle à personne mais elle a un secret : elle est détective. Louise a déjà résolu plusieurs enquêtes comme celle de la disparition de Mme Suzette. Cette fois-ci, elle veut savoir qui a coupé l’électricité dans tout le quartier. Et le lecteur de se demander lui aussi qui a bien pu faire le coup.

Du suspens, de la malice, des apparences vraiment trompeuses, Louise de New York est une réussite. Le dénouement est totalement inattendu et ne manquera pas de faire rire le lecteur qui n’a rien vu venir.

Les vues de New York, le mystère qui plane dans cette histoire ainsi que l’humour sont admirablement mis en scène par les illustrations de Gaia Guarino. J’aime la couleur qui jaillit du noir, la solitude que l’on devine derrière ces nombreuses fenêtres, les gros plans sur un objet ou un personnage, les vues d’ensemble ou encore la géométrie omniprésente.

Comme toujours avec les Éditions courtes et longues, la qualité est au rendez-vous et on est très nettement au dessus de beaucoup d’albums publiés aujourd’hui.

PODEROS, Jean, GUARINO, Gaia, Louise de New York : la détective, Éditions courtes et longues, 2013.

4 pensées sur “Louise de New York – Jean Poderos et Gaia Guarino”

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :