L’oural en plein coeur – Astrid Wendlandt

La passion d’Astrid Wendlandt pour la Russie est née il y a un peu plus d’une vingtaine d’années, au moment de l’effondrement de l’Union Soviétique. La franco-canadienne, alors âgée de 19 ans, voyait ce pays comme celui de tous les possibles. Le peuple russe retrouvait sa liberté. Quelle vie allait-il choisir ? Dès lors, Astrid Wendlandt a fréquenté souvent la Russie, que ce soit pour le travail ou pour le plaisir.

Dans L’oural en plein coeur, elle raconte son séjour, en 2010, dans l’Oural, cette vaste région montagneuse à cheval entre l’Europe et l’Asie. Partie pour retrouver un ancien amour et rencontrer des peuples en sursis vivant coupés du monde, elle rencontre un autre homme qui l’accompagne finalement pendant tout son séjour. Et au lieu de civilisations anciennes, elle découvre des hommes et des femmes issus de milieux sociaux-culturels aisés qui ont décidé de changer de vie pour vivre en autharcie.

J’ai eu un véritable coup de coeur pour ce récit. Astrid Wendlandt nous livre ici un texte à la fois intime et ouvert sur l’autre qui se rapproche du travail de l’ethnographe, l’aspect scientifique en moins. Ses rencontres lui permettent de mieux comprendre les peuples de l’Oural mais aussi de mieux se comprendre elle-même. La Russie qu’elle nous fait découvrir est celle de tous les extrêmes. Le meilleur côtoie le pire. D’un côté la misère la pauvreté, l’alcool, des croyances infondées, etc. De l’autre, des gens lucides sur leur pays, épris de liberté ou du moins d’un autre mode de vie en société. L’avenir est encore incertain pour ces habitants du bout du monde. Tous les espoirs semblent permis.

Mon petit coeur d’artichaut a beaucoup aimé aussi l’histoire d’amour entre Astrid et Dima, un russe rencontré au début de ce séjour dans l’Oural. L’auteur en parle avec beaucoup de pudeur et exprime avec authenticité son cheminement intérieur. Plus que la rencontre de deux personnes, c’est celle de deux cultures qui s’apprivoisent qui est intéressante.

Jules a été conquise par ce livre elle aussi.

WENDLANDT, Astrid, L’oural en plein coeur : des steppes à la taïga sibérienne, Albin Michel, 2014.

8 pensées sur “L’oural en plein coeur – Astrid Wendlandt”

  1. Je l’ai demandé à l’éditeur (puisqu’on me le proposait) mais rien n’est venu… Un autre est arrivé, j’ai signalé que je voulais plutôt cette histoire d’Oural, et toujours rien. Dois-je insister? ^_^

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :