L’ours et la lune – Antoine Guillopé et Cécile Alix

Antoine Guillopé fait partie de mes illustrateurs préférés. Aussi, quand j’ai vu ce livre sur le présentoir des nouveautés de la médiathèque, j’ai tout de suite reconnu son trait et je n’ai pas hésité une seule seconde avant de me plonger dedans.

Publié dans la collection « Pont des arts » qui propose des histoires pour découvrir des oeuvres d’art, L’ours et la lune s’inspire des sculptures de François Pompon et plus particulièrement de celle qui a pour titre Ours blanc.

 

L’ours blanc au Musée d’Orsay

L’ours polaire est seule sur la banquise. Il n’y pas d’autre bruit que celui de la bise, il fait froid, il fait nuit et il ne verra pas le jour pendant des mois. Il rêve d’ailleurs, d’autres paysages, de rencontres.

Son rêve devient réalité lorsque la lune se pose sur son dos. Il grimpe sur ce bateau-lune et voyage à travers le monde. Il découvre les dauphins, les mouettes, les baleines, se lie d’amitié avec la panthère noire ou respire les délices que le dromadaire transporte sur son dos à travers le désert.

C’est un texte à la fois doux et poétique que nous propose Cécile Alix. La plupart des animaux que l’on retrouve dans l’histoire ont été sculptés par Pompon. L’auteur a su les mettre en scène d’une bien jolie manière en nous proposant ce tour du monde des animaux.

Quant aux illustrations d’Antoine Guillopé, elles sont toujours aussi magnifiques. Cette fois-ci, il utilise principalement trois couleurs : le blanc, le noir et le bleu nuit. Les contrastes sont splendides ! Le trait est simple mais efficace et les animaux peu détaillés, sans poils ni couleurs, donnent une impression d’universalité. On oublie qu’ils peuvent être dangereux et on aurait presque envie de se lover avec cet ours blanc sur le croissant de lune.

ALIX, Cécile, GUILLOPÉ, Antoine, L’ours et la lune, Canopé Éditions, L’élan vert, 2014.

4 pensées sur “L’ours et la lune – Antoine Guillopé et Cécile Alix”

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :