Ma sève

 img_1128Le principe d’Amegraphique, le rendez-vous mensuel organisé par Sabine du blog Le petit carré jaune, est de publier une photo à partir d’un mot. Ce mois-ci, c’est le mot SÈVE.

J’aurai pu choisir de le prendre au premier degré en photographiant la sève qui coule le long des pins gigantesques de la forêt landaise mais je trouvais ça un peu trop facile.

Je préfère donc vous montrer ma sève à moi, celle qui coule dans mes veines, celle qui me permet de grandir un peu plus chaque jour depuis 7 ans et demi, celle qui occupe une place à part dans ma vie, celle dont le sourire me réchauffe le cœur.

Elle aime le cirque et le théâtre, les jeux de société, passer du temps avec ses cousins et cousines, nager, les carottes rapées et le melon, les câlins du matin et les histoires du soir, les discussions sur les planètes ou les explications permettant de comprendre pourquoi les arc-en-ciel sont toujours deux, les paillettes, regarder la lune quand on va à l’école, skier, écrire sa colère sur son tableau à craie, prendre l’avion, porter des robes ou des jupes qui tournent, inviter une copine à la maison, recevoir du courrier de ses grands-parents, les photos d’elle, collectionner des bijoux qu’elle ne porte presque jamais, ramasser des pignes de pin pour faire du barbecue, passer des heures dans les aires de jeux, les jolies coiffures, chanter et danser quand elle est seule, faire des blagues, lire les messages que sa mère poste sur les réseaux sociaux. Elle est ma sève.

111437175

24 réflexions sur « Ma sève »

    1. J’ai hésité avant d’écrire ce billet assez impudique et puis finalement, je n’ai écouté que mon envie. Je n’aime pas raconter ma vie sur le blog ou sur les réseaux sociaux mais j’aime bien en savoir un peu plus sur ceux qu je connais virtuellement depuis plusieurs années. Alors, pour une fois, je me suis lâchée !

    1. Elle se colle à moi quand je suis sur la tablette et lit en direct ce que j’écris. Elle a aussi la fâcheuse manie d’appuyer quand elle voit quelque chose qui lui plait quand je fais défiler mon fil d’actualité ou que je lis un article.

  1. Ce n’est pas impudique ! Indiscret si tu veux, mais pas impudique 😉 Et tu ne révèles rien de fracassant ou de gênant, c’est juste sympa et c’est une idée originale.

    1. C’est dans ce sens là que j’ai employé le mot. J’étale un peu ma vie quand même, ou plutôt celle de ma fille. D’habitude, je fais preuve de plus de réserve. Mais ça m’a fait du bien de l’écrire !

    1. Merci Enna. J’aime bien aussi quand tu parles de Bastien. Je me fais une image de lui qui ne correspond sans doute pas tout à fait à la réalité mais c’est sympa de le voir grandir.

    1. Oui, c’est un trésor qui se transforme parfois en monstre mais dans l’ensemble je n’ai pas à me plaindre. Je n’en ai qu’une mais c’est un bonheur.

    1. Merci Gaëlle. Soyons honnête, elle laisse aussi traîner son dentifrice dans le lavabo, sort des fringues de son placard pour les laisser ensuite en boule au sol, ne range jamais ses jouets, fait comme si elle ne m’entendait pas quand je lui parle, etc.

  2. Mouh que c’est mimi… j’aime beaucoup ce billet, tout en tendresse. J’aime aussi ce que tu as écrit dans un des commentaires sur ses défauts 🙂 C’est très chouette que tu aies partagé ça avec nous. Et la photo est toute mignonne.

La parole est à vous !