« Mangez-moi » d’agnès Desarthes

Myriam décide d’ouvrir un restaurant avec les moyens du bord. Tous d’abord, elle se fabrique des diplômes pour obtenir un prêt auprès de la banque. Puis, elle aménage sa salle et sa cuisine avec des meubles de récupération. Elle n’a pas d’enseigne, ne fait pas de publicité et habite sur place car elle n’a pas les moyens de s’offrir autre chose. Le premier jour, personne ne vient manger car personne n’est au courant de l’ouverture. Au bout de onze jours, Myriam n’a que trois cents euros en caisse et déjà beaucoup de factures à payer.

Scénario catastrophe ? Oui, je l’avoue, c’est ce que j’ai pensé au départ mais c’était bien mal connaitre cette femme à la personnalité attachante et cuisinière hors pair. Petit à petit, tout un monde se met à graviter autour d’elle : Simone et Hannah, deux lycéennes, Ben, son serveur et bras droit, Vincent, le fleuriste d’à côté, les nombreux clients, Ali, etc.

Myriam a du mal à trouver sa place dans la vie comme Alice, l’héroïne du célèbre conte de Lewis Caroll, dont le titre de ce roman –Mangez-moi– s’inspire. Elle traine beaucoup de vieilles casseroles derrière elle, essentiellement liées à la question de l’amour maternel. Cette question revient sans cesse tout au long du roman, par petites touches. Le restaurant et les gens qu’elle y côtoie l’aident petit à petit à se reconstruire.

Mangez-moi est un roman vraiment sympa, plein de saveurs. Je me suis laissée entrainer par la plume à la fois légère et profonde d’Agnès Desarthes. Voilà qui me donne envie de découvrir un peu plus cet auteur !

DESARTHE, Agnès, Mangez-moi, Points, 2007.

15 pensées sur “« Mangez-moi » d’agnès Desarthes”

  1. @pom’ : il manque peut être un petit quelque chose pour en faire un « grand » livre mais je n’ai pas été déçue.
    @enna et SD 49 : nous sommes du même avis
    @Aifelle : tu aurais des titres à me conseiller ?

  2. « Elle traine beaucoup de vieilles casseroles derrière elle, essentiellement liées à la question de l’amour maternel. » Arff je ne sais pas si ce thème me tente vraiment. :/

  3. Je ne sais pas si j’aimerai ce roman, mais je lisais ton commentaire en me disant : « ça a l’air vraiment sympa »… et c’est pile ce que tu disais en conclusion ! Je tenterai sûrement !

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :