« Même les mangues ont des papiers » d’Yves Pinguilly

Momo et Khady ont un rêve : partir de l’autre côté du monde pour gagner de l’argent et pouvoir soigner et nourrir leur famille. Le moment venu, ils quittent leur petit village, cachés dans une cargaison de mangues. Mais si les mangues ont des papiers, eux n’en ont pas…

Même les mangues ont des papiers raconte magnifiquement l’immigration clandestine vue de l’autre côté et par des enfants. Le sujet est difficile mais la fin du livre laisse quand même une part de lumière.

Encore une belle histoire publiée par la maison d’édition Rue du monde qui propose souvent aux enfants et aux adolescents des livres aux sujets originaux permettant la réflexion. Pas de prêt à penser mais plutôt une invitation à développer son esprit critique.

PINGUILLY, Yves et FRONTY, Aurélia, Mêmes les mangues ont des papiers, Rue du monde, 2006

 

Une réflexion sur « « Même les mangues ont des papiers » d’Yves Pinguilly »

  1. En plein dans le sujet
    En lisant ton commentaire je me dis qu’il serait bien que tu puisses faire un petit truc sur le Darfour !!! je suis à ta disposition pour photos et commentaires…
    Affaire à suivre !
    Virginie

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :