Millénium, encore et toujours !

Quatrième de couverture :
« Tandis que Lisbeth Salander coule des journées supposées tranquilles
aux Caraïbes, Mikael Blomkvist, réhabilité, victorieux, est prêt à
lancer un numéro spécial de Millénium sur un thème brûlant pour des
gens haut placés : une sombre histoire
de prostituées exportées des pays de l’Est. Mikael aimerait surtout
revoir Lisbeth. Il la retrouve sur son chemin, mais pas vraiment comme
prévu : un soir, dans une rue de Stockholm, il la voit échapper de peu
à une agression manifestement très planifiée.
Enquêter sur des sujets
qui fâchent mafieux et politiciens n’est pas ce qu’on souhaite à de
jeunes journalistes amoureux de la vie. Deux meurtres se succèdent, les
victimes enquêtaient pour Millénium. Pire que tout, la police et les
médias vont bientôt traquer Lisbeth, coupable toute désignée et qu’on a
vite fait de qualifier de tueuse en série au passé psychologique
lourdement chargé.
Mais qui était cette gamine attachée sur un lit,
exposée aux caprices d’un maniaque et qui survivait en rêvant d’un
bidon d’essence et d’une allumette ?
S’agissait-il d’une des filles des
pays de l’Est, y a-t-il une hypothèse plus compliquée encore ? C’est
dans cet univers à cent à l’heure que nous embarque Stieg Larsson qui
signe avec ce deuxième volume de la trilogie Millénium un thriller au
rythme affolant. »

                               

Que dire de plus que tout ce qui a déjà été dit sur la blogosphère et ailleurs ?

Comme beaucoup, j’ADOOOOOOOOOOOORE Millénium et j’ai refermé ce deuxième tome en regrettant de ne pas avoir le troisième sous la main. Mais il va falloir que j’attende : la liste de réservation à la médiathèque est assez impressionnante…
En tous cas, je me suis régalée et je suis heureuse d’en savoir enfin un peu plus sur l’énigmatique Lisbeth Salander. Comme je me suis refusée à lire toute critique sur le troisième et dernier tome, je ne sais pas du tout de quoi il parle ni quel en est le personnage principal. Je peux donc faire toutes les hypothèses… Vivement qu’il soit disponible !

LARSSON, Stieg, La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette, Millénium 2, Actes Sud, 2006.

8 pensées sur “Millénium, encore et toujours !”

  1. Peut-être qu’un jour j’arriverai à mettre la main sur cette série. Vu la liste d’attente à la bibliothèque, ce n’est pas pour demain. Patience et longueur de temps…

  2. @Karine : je suivrai ton conseil !
    @Mireille et Finette : j’ai dû réserver le livre et attendre plusieurs semaines chacun des deux premiers tomes. Et maintenant, je recommence avec le troisième alors je vous comprends.

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :