« Miss Charity » de Marie-Aude Murail

Quatrième de couverture :

« Charity est une fille.
Une petite fille.
Elle est comme tous les
enfants : débordante de curiosité, assoiffée de contacts humains, de
paroles et d’échanges, impatiente de créer et de participer à la vie du
monde.
Mais voilà, une petite fille de la bonne société anglaise des
années 1880, ça doit se taire et ne pas trop se montrer, sauf à
l’église, à la rigueur. Les adultes qui l’entourent ne font pas
attention à elle, ses petites sœurs sont mortes. Alors Charity se
réfugie au troisième étage de sa maison en compagnie de Tabitha, sa
bonne. Pour ne pas devenir folle d’ennui, ou folle tout court, elle
élève des souris dans la nursery, dresse un lapin, étudie des
champignons au microscope, apprend Shakespeare par cœur et dessine
inlassablement des corbeaux par temps de neige, avec l’espoir qu’un
jour quelque chose va lui arriver…
« 

Surtout, ne pas être effrayé par les 563 pages :  ce roman est tellement captivant qu’on aimerait bien que ça dure plus longtemps ! On suit les aventures de Miss Charity depuis son enfance jusqu’à son entrée dans la vie adulte et on est content de la voir grandir, s’émanciper, devenir heureuse et libre. L’histoire se passe à la fin du XIXème siècle et ce n’est pas une époque que j’affectionne en littérature mais là, j’ai vraiment apprécié. Les références littéraires sont nombreuses (Austen, Wilde, Shakespeare, Béatrix Potter, etc.) et les jeunes lecteurs passeront sans doute à côté mais cela ne les empêchera pas de comprendre le texte.

« Miss Charity » est un vrai conte de fée vif, dynamique et plein d’humour qui rappelle certains grands classiques de la littérature de jeunesse ! A dévorer si ce n’est pas déjà fait.

Lael, Malice, Cuné, Clarabel, Ori, Laure, Brize, Papillon, Leilonna, Flo et Mireille l’ont lu aussi. Que des avis enthousiastes !

MURAIL, Marie-Aude, Miss Charity, L’école des loisirs, 2008.

13 réflexions sur « « Miss Charity » de Marie-Aude Murail »

  1. Je suis de mauvaise humeur ce matin… je crois que je vais proposer un projet de loi pour que plus personne ne fasse de billet sur ce livre tant que mon libraire ne me le trouve pas : commandé pour la bib, on lui répond qu’il n’y en a plus !

  2. Alors là je suis étonnée, toi qui n’aimes pas les histoires de filles…). Comme d’habitude, j’attends que tout le monde l’ai lu pour le lire à mon tour

  3. @Ys : ouh là là, désolée de te faire passer un mauvais dimanche !
    @Aifelle : moi aussi je l’ai trouvé à la médiathèque.
    @Stephie : oui, c’est le genre de livre qu’on ne peut pas trainer partout.
    @SD49 : tout à fait d’accord avec toi.
    @Leiloona : une vraie perle !
    @Finette : tu me diras ce que tu en penses.
    @Flo : je t’ai rajoutée en lien.
    @Emmyne : ben en fait, j’aime pas trop les trucs trop cucul mais là c’est pas du tout le cas, au contraire.

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :