Moi après mois : septembre 2014

La rentrée scolaire / La reprise du stretch, du poney, du tennis / Des progrès en course à pied / Peu de temps pour lire / Des réunions pour le travail, pour l’école, pour l’association des parents d’élèves / Avoir la sensation de ne plus avoir de temps pour soi / Popote, encore et toujours / Des beaux projets en perspective au travail / Une rentrée plus facile que l’année dernière / A peine 4 semaines depuis la reprise du boulot et déjà des tensions / Se dire qu’il faut prendre du recul et se mettre en retrait / Des discordes sur la blogosphère auxquelles je préfère ne pas répondre / Un samedi au mont Baïgura avec des collègues / Hendaye et les deux jumeaux / L’été indien après un été vraiment pas terrible / Un restau en bord de mer / Une commande de livres de plus de 1000€ / La rentrée littéraire / La reprise des ateliers d’écriture de Leiloona / Une petite fille qui grandit / Manger dehors tous les soirs ou presque / Lutter certains jours pour garder le moral / Se dire qu’aller randonner dans l’Atlas marocain l’année prochaine n’est peut être pas une bonne idée / Se réfugier dans les livres / Une visite inattendue un lundi soir et une soirée avec un copain de plus de 15 ans / Penser un peu aux prochaines vacances / Ne pas réussir à renoncer et laisser le temps au temps / Se précipiter sur le présentoir des nouveautés à la médiathèque.

Sur une idée de Moka.

11 pensées sur “Moi après mois : septembre 2014”

  1. J’aime bien tes petits mots de mois… Je ne fais pas les mêmes choses que toi mais tes mots me semblent familier, c’est la vraie vie qui y transparaît. Doutes/questions/résolutions/petites victoires du quotidien/moments précieux

  2. Je lis « des discordes sur la blogosphère » et ailleurs j’ai lu à peu près le même message. Je dois vivre au pays de « oui-oui » car je n’ai jamais été en discorde avec quelqu’un sur la blogosphère. J’espère que ça va s’arranger. Ici pas de tension au boulot mais alors j’ai du mal à me concentrer, j’ai toujours la tête en vacances. Il serait temps que je me ressaisisse

  3. Antigone a raison, ce sont les petites choses de la vie que l’on peut reconnaître, le quotidien qui va cahin-caha, un jour bien, l’autre moins .. les projets de vacances qui aident à tenir et les livres, toujours les livres. Je te rejoins sur le retrait, tout cela n’a pas d’intérêt.

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :