Mon année 1. Printemps – Taniguchi et Morvan

Mon année est une BD en quatre saisons dont le premier tome, Printemps, est sorti il y a quelques mois. Elle raconte l’histoire de Capucine une petite fille de 8 ans qui est porteuse de la trisomie 21 mais qui en a très peu les caractéristiques physiques. Les dessins (Taniguchi) comme le scénario (Morvan) sont très réalistes et racontent en détail certains épisodes marquants de la vie de Capucine et de ses parents.

Au début de ce premier épisode, la petite fille fête son anniversaire en famille et même parmi les siens, certains ont du mal à la comprendre. Elle vit dans son monde et son père et sa mère font tout pour qu’elle progresse même si ils ne sont pas toujours d’accord sur la manière de faire. Capucine ne dit pas grand chose mais elle observe tout ce qui l’entoure et comprend très vite quand quelqu’un ne va pas bien. Un jour, la directrice de l’école convoque ses parents pour leur annoncer qu’elle ne peut plus poursuivre sa scolarité dans un établissement classique. Pour les parents, c’est la catastrophe. Ils se disputent, le papa réagit très mal et la maman lui reproche de ne jamais s’occuper de sa fille. Capucine, elle, doit faire face aux problèmes. Sa naïveté et sa sensibilité très particulière l’aident un peu…

Une BD qui ne manque pas de rythme. Le point de vue de Capucine alterne avec celui de ses parents ce qui donne un éclairage très intéressant sur le quotidien de cette famille. Les dessins sont en couleurs et fourmillent de détail. La sensibilité des différents personnages est à fleur de peau. Bref, Printemps ne manque pas de qualités mais je n’ai pas vraiment réussi à accrocher. Je lirai quand même la suite pour savoir comment Capucine va évoluer mais globalement, je suis restée extérieure à cette histoire. Je n’ai pas vraiment été touchée…

TANIGUCHI, MORVAN, Mon année 1. Printemps, Dargaud, 2009.

4 réflexions sur « Mon année 1. Printemps – Taniguchi et Morvan »

  1. j’attends vraiment la suite pour confirmer l’impression que j’ai du tome 1. Là je reste un peu sur ma faim, je suis curieuse de voir comment ils vont faire évoluer cet univers

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :