Mon petit poussin vert – Adèle Sansone et Anke Faust

Le jar Otek vit dans une ferme au milieu des poules et des poussins. Sa vie est agréable mais il manque tout de même quelque chose pour le rendre vraiment heureux : il aimerait être papa. Le problème, c’est qu’il est tout seul et n’a pas de femme… Il demande donc aux poules de lui offrir un de leurs oeufs mais elles refusent toutes. Otek est très triste. Heureusement, le chien de la maison découvre par hasard un très gros oeuf et lui donne.

Otek se met à couver jusqu’au jour où la coquille commence à se casser. Un petit poussin vert apparaît. Otek le nourrit et l’élève. Au bout de quelques semaines, il le laisse aller seul dans la cour de la ferme. Là, la basse-cour lui dit « Tu n’a pas de plumes, tu n’as pas de bec, et tu es vert de la tête au pied. Otek ne peut pas être ton papa !« 

Le petit poussin vert est très triste et commence à se poser des questions. Il décide de partir à la recherche de son papa et rencontre une grenouille, un poisson et un lézard mais pas son père. Jusqu’à ce qu’il comprenne que son père est en fait le jar, celui qui l’aime et s’occupe de lui tous les jours.

Le petit poussin vert aborde avec beaucoup de finesse les thèmes de la paternité, de l’adoption et de la différence. Un papa n’est pas forcément celui qui ressemble à son enfant mais celui qui l’aime. Le regard des autres est cruel mais permet d’avancer et de comprendre certaines choses. C’est ainsi que le petit poussin vert va pouvoir grandir et devenir plus fort.

Les illustrations en relief d’Anke Faust sont trés réussies et invitent à plusieurs relectures afin d’en observer tous les détails.

Emmyne en parle très bien ici.

SANSONE, Adele, FAUST, ANKE, Mon petit poussin vert, NordSud,

3 pensées sur “Mon petit poussin vert – Adèle Sansone et Anke Faust”

  1. Un coup de coeur pour moi cet album, comme tu l’as vu ( et comme tu soulignes, la finesse de l’illustration ). Et mêler paternité et adoption dans un album, je ne crois pas avoir déjà lu.

  2. @emmyne : c’est un album que j’ai découvert par hasard à la médiathèque et ça a été une heureuse surprise. Je trouve que le thème de l’adoption est abordé avec beaucoup de finesse et effectivement je ne connais pas d’autre album ou adoption et paternité sont mêlées.

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :