My december

Vos photos préférées sur mon compte Instagram en 2017.

La séance d’ostéo tant attendue / Des mots sur les maux, pas forcément ceux auxquels on aurait pu s’attendre / Ces livres qui consolent / Un appareil dentaire : où est passé mon bébé ? / Formatrice d’un jour / S’activer pour ne pas penser / Une rencontre avec un auteur qui fait du bien au moral / Un dimanche après-midi au tennis, des batteries rechargées / La reprise de la course à pied après 3 semaines d’arrêt : dur dur… / L’impression d’avoir lâché pas mal de choses / Une deuxième étoile pour les handballeuses françaises / Les microbes qui ont raison de moi / Un spectacle trop philosophique, trop poétique / Relire un livre lu il y a deux mois, c’est suffisamment rare pour être souligné /  #ceslivresquimenourrissent /Isabelle Filliozat ou l’éducation bienveillante : de la théorie à la réalité il y a quand même un abîme / Le spectacle de Noël / La série noire qui continue / #ceslivresquiparlentdemoi / Résignée / Se taire / Champagne, foie gras, Saint-Jacques, cadeaux, etc. / Les soldes privées / Se ressourcer enfin et profiter des siens / Celle qui a vu « pour de vrai » La Joconde et la pyramide du Louvre / Une heure sur la Seine / Les antiquités égyptiennes / Un blog déserté pendant une quinzaine de jours/

Belle année 2018 à tous !

26 réflexions sur « My december »

  1. Belle année à toi aussi Saxaoul ! Isabelle Filliozat vient en conférence à Rouen au printemps, je vais essayer d’y aller. Je l’avais déjà entendu il y a une bonne quinzaine d’années. En effet, il y a loin de la théorie à la pratique 😉

    1. Je crois qu’elle fait des conférences sur beaucoup de thèmes. Elle est intéressante et permet de réfléchir mais je ne suis pas d’accord avec tout ce qu’elle dit. Elle vit un peu dans le monde des bisounours quand même.

  2. Filliozat est peut-être un peu extrémiste, mais cela fait bouger les lignes 😉
    Il y a Catherine Gueguen qui est très intéressante aussi et qui complète bien même si on ne peut pas toujours tout appliqué.

    1. J’avoue qu’après avoir lu Filliozat, je n’ai pas forcément envie de poursuivre dans ce genre de lecture pour le moment. C’est vrai qu’elle fait réfléchir mais honnêtement, je ne vois pas comment je pourrais faire avec Mademoiselle Ma Fille sans punir de temps en temps par exemple.

    1. Le livre que je ne voulais pas écrire d’Erwan Larher. J’ai rencontré l’auteur et j’ai eu envie de relire le texte avec un autre regard. J’y ai vu/lu d’autres choses, ce n’était pas inintéressant. J’ai son roman précédent, Marguerite n’aime pas ses fesses, et j’ai terriblement peur d’être déçue.

  3. On espère ne plus voir le mot « résignée » dans les prochain mois, même si parfois, il faut bien se résigner. C’est important de mettre des mots sur les maux, c’est comme ça qu’on avance (à mon sens).

    1. Là, honnêtement, la résignation était la seule solution. Tout ce que j’aurais gagné, c’est une perte d’énergie inutile et des dommages collatéraux. Parfois, il vaut mieux laisser passer les mauvais moments et attendre les jours meilleurs !

    1. Je me suis aperçue que je me mettais pas mal la pression en voulant publier très régulièrement sur le blog alors prendre un peu de recul ne fait pas de mal !

    1. C’était court (une journée seulement) mais un vraiment de bonheur, rien que tous les trois, loin des obligations familiales des fêtes de fin d’année. Et en plus c’est magique de faire découvrir Paris à ma fille !

La parole est à vous !