Ne parle pas aux inconnus – Sandra Reinflet

Camille vient d’avoir le bac. Elle devrait être heureuse, faire la fête, penser aux vacances à venir mais au lieu de cela, elle étouffe, envahie par la rage et le mal être. Elle n’en peut plus de ses parents qui ne comprennent rien, de ce pavillon qui respire l’ennui. Ne rien laisser dans l’assiette, ne pas parler aux inconnus, avoir les pieds sur terre… Camille dessine depuis toujours. Elle adore la BD et rêve de faire les beaux arts. Mais ce n’est pas avec ça qu’elle aura un bon métier. Voilà le discours qu’on lui tient à la maison.

Sa rencontre avec Eva lui a permis de supporter cette vie morose mais Eva ne lui donne plus signe de vie. Sa maison est fermée, elle ne répond ni au téléphone ni aux messages postés sur les réseaux sociaux. Il faut dire que Camille, en proie à une crise de jalousie terrible s’est pris une sacrée cuite lors de leur dernière soirée ensemble. A tel point qu’elle ne se souvient même plus de ce qui s’est passé ce soir là.

Désespérée, Camille ne se sent pas le courage de travailler tout l’été dans l’entreprise qui emploie son père comme c’était prévu. Incapable de parler avec ses parents ou sa sœur, au bord du gouffre, elle décide de partir vers l’inconnu et de braver ses peurs. Pouce en l’air, elle voyage sur les routes d’Allemagne, de Serbie, de Roumanie ou de Hongrie et se nourrie de rencontres. Quand elle revient, elle n’est plus la même.

Ne parle pas aux inconnus est un roman initiatique qui se dévore. Dans la première partie, l’écriture traduit l’étouffement et la rage de cette jeune fille qui peine à se trouver. Elle est presque oppressante et on se demande où l’auteur va nous mener. Puis, Camille part en voyage et on a l’impression de lire une autre histoire. Dans sa quête, elle rencontre des hommes et des femmes qui lui ouvrent les yeux sur le monde et lui permettent de prendre du recul sur sa propre vie. Enfin, arrive une troisième partie aussi inattendue que réussie. Camille, en devenant elle-même, n’est pas au bout de ses surprises. Quel magnifique roman ! Merci à Sabine de m’avoir fait découvrir cette pépite.

REINFLET, Sandra, Ne parle pas aux inconnus, JC Lattès, 2017.

30 réflexions sur « Ne parle pas aux inconnus – Sandra Reinflet »

    1. Sabine l’a rencontrée pour la première fois dans un salon je crois. Elle semble avoir une vie intéressante et toucher un peu à tout. J’aime beaucoup son clip par exemple.

    1. Si tu lis en numérique, il est disponible à la demande sur NetGalley. Il fait aussi partie de la sélection des 68 premières fois. Je ne sais pas si tu y participes.

        1. C’est organisé par une blogueuse qui s’appelle Charlotte a l’origine mais elle a des co-équipières car il y a de nombreux participants. Le principe est de lire des premiers romans et de publier des chroniques. Les livres tournent entre les participants. C’est une formidable aventure à laquelle j’ai participé l’année dernière mais là je fais une pause car c’est très chronophage.

La parole est à vous !