« Notre petite vie cernée de rêves » de Barbara Wersba

Albert Scully est un adolescent un peu à part, pas tout à fait comme les autres. Au lycée, il n’a pas de copains et ses résultats scolaires sont catastrophiques car les cours ne l’intéressent pas. Chez lui, l’ambiance est insupportable : sa mère qui rêve d’être célèbre et d’avoir beaucoup d’argent fait vivre un véritable enfer à toute la famille et son père boit. Pas simple de construire sa personnalité et de se sentir bien dans sa peau dans ce contexte !

Un jour, Albert rencontre Mme Woodfin, une vieille voisine qui vit dans une maison complètement délabrée et sale. Une véritable amitié va se nouer entre ces deux-là. Ils se voient  quotidiennement et discutent de la vie, de théâtre, de littérature, etc. Petit à petit, Albert trouve auprès de Mme Woodfin le soutien qu’il n’a pas obtenu ailleurs et commence à comprendre comment accepter sa différence.

 

Édité en 2008 chez Thierry Magnier, Notre petite vie cernée de rêves a été écrit il y a un peu plus de 40 ans mais on ne dirait pas : cette histoire pourrait tout à fait se dérouler de nos jours. Une amitié entre un jeune et une vieille dame, c’est tout à fait atypique mais intemporel. Et puis, il semble qu’être adolescent et construire sa personnalité soit aussi difficile de nos jours qu’en 1968…

En tous cas, j’ai passé un chouette moment avec ce roman. Cette vieille femme qui vit dans la crasse et la misère en compagnie de tonne de livres a finalement beaucoup de choses à apprendre aux autres sur la vie. Elle m’a fait penser à une grand-mère bienveillante qui soutient moralement ses petits enfants avec beaucoup de tact et d’intelligence.

« Mais chaque fois que je découvre un passage qui me plaît dans un livre, je le tape à la machine à écrire et je le colle sur le mur au-dessus de mon bureau. Je dois avoir un millier de citations et ça me fait du bien, en levant les yeux, de tomber sur une idée brillante formulée par un auteur, il y a longtemps. » p. 13-14

Moi aussi, ça me fait du bien…

WERSBA, Barbara, Notre petite vie cernée de rêves, Thierry Magnier, 2008.

8 réflexions sur « « Notre petite vie cernée de rêves » de Barbara Wersba »

  1. @Stephie : je l’ai découvert aussi sur la blogosphère mais je ne sais plus chez qui…
    @Aifelle : je l’avais noté il y a longtemps et j’ai eu la joie de le trouver dans le nouveau CDI où je bosse alors pas besoin de te dire que j’étais contente !
    @Ys : la couverture est à l’image du personnage de Mme Woodfin et de sa maison…
    @Leiloona : heureusement, tous les avis ne sont pas unanimes…
    @Thaïs : je ne connais pas le livre dont tu parles…

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :