On vole des arbres – Arthur Geisert

La famille Jambonneau, une famille de cochons comprenant les parents et douze enfants, est à la tête d’une exploitation d’arbres et de citrouilles aux États-Unis. La taille des arbres en forme de dindes gigantesques est le rituel de chaque début d’automne. Toute la famille y participe. Mais cette année là, un matin au réveil, les arbres dindes ont disparu. Les Jambonneau n’auront pas d’argent et donc rien à manger cet hiver. C’est la catatastrophe.

Très vite, les soupçons s’orientent sur une personne en particulier. Cependant, il n’y a aucune preuve. Les Jambonneau vont devoir faire preuve d’ingéniosité pour que le coupable soit démasqué.

Ce petit album poilicier est un vrai régal. La famille Jambonneau est une famille pleine d’intelligence qui ne se laisse pas abattre. Le ton est vif, le texte rythmé et plein de rebondissements.

La réédition de ce livre, déjà publié chez Autrement en 2002, a été l’occasion pour ma miss de le découvrir. Elle a tout de suite aimé les petits cochons et les illustrations fines qui fourmillent de détails. Depuis quelques jours, elle ne semble pas s’en lasser. Quand je lui demande ce qui lui a plû dans ce livre, elle me répond : « tout ! ». Que demander de mieux ?

GEISERT, Arthur, On vole des arbres !, Autrement, 2014.

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :