Opération Copperhead – Jean Harambat

Sur le tournage de Mort sur le Nil, les acteurs David Niven et Peter Ustinov se souviennent de l’époque où ils se sont rencontrés. C’était en 1943, en plein cœur de la Seconde Guerre mondiale. Ensemble, ils ont mené à bien l’opération Copperhead.

« Copperhead » mon chou, c’est le secret, c’est le théâtre, c’est l’aventure… Il y a même une pincée d’amour.

Les alliés, souhaitant cacher le lieu prévu pour le débarquement, mettent en place un certain nombre d’opérations de diversion. Copperhead est l’une d’entre elles. Elle consiste à former un sosie du général en chef Montgomery. C’est Cliffton-James, un professionnel de second rang, qui est recruté. Il apprend son rôle auprès des acteurs David Niven et Peter Ustinov qui tournent également un film de propagande pour le gouvernement. Une fois opérationnel, Cliffton-James/Montgomery se rend en Afrique du Nord dans l’avion de Churchill et répand la rumeur d’une invasion alliés par le Sud de la France.

A partir de ces faits réels, le scénariste et dessinateur Jean Harambat mélange fiction et histoire. Il brode avec tant de talent que le lecteur ne distingue plus ce qui sort tout droit de son imagination de la réalité historique. Mais après tout, qu’importe ! Se balader dans les cabarets et théâtres londoniens, observer une femme fatale administrer son terrible venin, entrer dans les studios de cinéma aux côtés des acteurs, partager leur vie, et tout cela dans une ambiance burlesque, comme c’est agréable !

On retrouve dans cette bande dessinée, le trait simple et épuré caractéristique de Jean Harambat qui m’avait déjà plu dans Ulysse, Les chants du retour. Les couleurs d’Isabelle Merlet apportent une touche à la fois rétro et dynamique qui va de pair avec le scénario.

De l’aventure, de l’amour, du suspens, de la fantaisie et beaucoup d’humour. Opération Copperhead est un roman graphique dense et digne des plus grands films de contre espionnage. Un vrai régal !

 

HARAMBAT, Jean, Opération Copperhead, Dargaud, 2017.

  RDV chez Noukette pour découvrir d’autres BD.

29 réflexions sur « Opération Copperhead – Jean Harambat »

  1. Le dessin me tente et me rebute à la fois. Le fait d’entremêler sans distinction réalité historique et fiction aussi…
    J’espère que la bibliothèque l’aura (quoique pas tout de suite j’imagine) pour me faire mon idée!

    1. C’est quand même très fidèle à l’histoire. C’est sur les émotions ressenties par les personnages que l’auteur a beaucoup imaginé je pense.

  2. L’espionnage, ce doit être la seule chose que je ne lise pour ainsi dire jamais… Pas ma tasse de thé comme on dit. Et la couverture ne m’attire pas plus que ça. Mais bon, vu ton avis, s’il me passe par les mains, j’y jetterai un œil !!

La parole est à vous !