Pina Bausch au cinéma

Les rêves dansants, sur les traces de Pina Bausch de Anne Linsel et Rainer Hoffman

Des adolescents de 14 à 18 ans qui ne sont jamais montés sur scène et n’ont jamais dansé travaillent pendant presque un an sur Kontakthof, le célèbre pièce de Pina Bausch. Le film montre les séances de répétition sous la direction Jo Ann Endicott et Bénédicte Billiet avec, parfois, les précieux conseils de Pina Bausch. Mais surtout, il fait tomber un certain nombre de préjugés sur la danse et montre tout ce que cette aventure humaine a apporté sur le plan personnel à chacun des jeunes de la troupe.

Je n’y connais absolument rien à la danse et j’ai vraiment été émue par ce film. Voir ces adolescents se surpasser et s’investir dans quelque chose pour lequel ils ne semblent pas destinés au départ, c’est magnifique. Comme eux, j’ai participé à quelques aventures humaines dans le domaine du sport et j’en suis ressortie plus forte. C’est sans doute pour cela que ce film m’a autant touchée…

9 réflexions sur « Pina Bausch au cinéma »

  1. Je me souviens d’un documentaire sur la même Pina Baush, faisant répéter des danseurs du troisième âge, non professionnels et c’était passionnant aussi. Il n’est pas encore sorti chez moi celui-là.

  2. @Aifelle : c’est cette même pièce sur laquelle elle avait travaillé avec des personnes du troisième âge, qu’elle reprend avec des ados. @alain : je ne la connaissais pas mais ce qu’elle a fait semble fantastique !

  3. J’ai vu la bande annonce de ce film et je pense qu’il pourrai me plaire… Malheureusement, j’ai raté le spectacle de Pina Bausch à la biennale de la danse de Lyon, cela pourrait compenser !

  4. Bonjour, j’ai prévu d’aller voir ce film d’ici le week-end. La BA est déjà très bien et donne vraiment envie. C’est bien d’écrire sur ce film. Bonne soirée.

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :