Premier abandon depuis très longtemps…

Comme beaucoup de blogueurs, j’ai reçu récemment ce livre. Merci les Presses de la Cité et Chez les filles !

Quatrième de couverture :

« Milanaise
    romantique, Emma décide de changer radicalement de vie en ouvrant une librairie de quartier baptisée Rêves&Sortilèges.

Le
charme et l’originalité de sa boutique résident dans sa spécialité :
les livres consacrés à l’amour. Emma, qui semble s’être résignée au
célibat depuis son divorce, n’a pas son pareil pour dénicher l’ouvrage
qui aidera un client perdu sur la carte du Tendre.
C’est évidemment par
l’intermédiaire d’un livre qu’Emma retrouvera Federico, son grand amour
de jeunesse. Alors qu’ils ne se sont pas vus depuis trente ans, tout se
passe comme s’ils ne s’étaient jamais quittés. Si ce n’est que Federico
vit à présent à New York, où il est architecte, marié et père d’une
adolescente. Malgré tout, Federico et Emma entament une relation
épistolaire, après avoir ouvert chacun une boîte postale dont ils sont
les seuls à connaître l’existence…
Dans ce roman hors normes, Paola
Calvetti rend un vibrant hommage au pouvoir des mots et de la
littérature. A lire pour rêver, les yeux ouverts, à toutes les
possibilités de l’amour. »

 

C’est très rare que j’abandonne un livre, mais hier soir, j’ai laissé tomber au bout de 80 pages. En ce moment, new baby oblige, j’ai beaucoup moins le temps de lire alors j’ai préféré ne pas insister.

Impossible de rentrer dans l’histoire ! L’écriture n’est pas géniale (mais c’est une traduction alors difficile de se faire un avis à ce sujet), les multiples digressions de Federico sur l’architecture m’ont vraiment ennuyée et j’ai trouvé  que les nombreux romans cités par Emma faisaient un peu catalogue. Peut-être que c’est parce que je n’ai même pas lu le tiers de tous ces livres… Et puis, l’histoire d’amour entre les deux quinquagénaires manque d’action à mon goût !

Les billets de Virginie, Brize, Aifelle, Pom’, LaelCuné. Les avis sont très contrastés, à vous de vous faire le votre ! J’espère ne pas avoir découragé ceux qui ne l’ont pas encore lu !

CALVETTI Paola, L’amour est à la lettre A, Presses de la cité, 2009.

20 réflexions sur « Premier abandon depuis très longtemps… »

  1. Quand ça ne marche pas, inutile de se forcer ! D’autant plus avec un bout de chou, mieux vaut garder ton temps de lecture pour des livres qui en valent la peine !

  2. @Leiloona : bonne journée à toi aussi !
    @Neph : il y en a tellement d’autres à lire…
    @Stephie : j’irai voir ton billet alors !
    @Anne : j’espère qu’elle sera meilleure, effectivement !
    @Brize : il y a des lecteurs qui ont adoré (et tant mieux !)et d’autres qui ont abandonné.
    @La Pyrénéenne : oui, je ne veux pas te décourager !
    @Kathel : c’est pour ça que j’ai laissé tomber

  3. je n’ai pas reçu la proposition pour lire ce livre. mais pour l’instant, je n’ai repéré que des avis très mitigés. Pas lu de réel enthousiasme…
    Je n’ai pas encore fait de billet sur un livre abandonné. J’ai reçu un livre que je n’ai pas pu finir… J’en parlerai peut-être…

  4. J’ai beaucoup aimé, mais je suis une passionnée de correspondance et une amoureuse de l’Italie, je pense que cela y a joué pour beaucoup.
    Ensuite l’histoire n’était pas très réaliste mais je l’ai trouvée plaisante.
    Si tu n’as pas accroché mieux vaut passer à autre chose, lire doit être un plaisir, pas une contrainte.

  5. Du bon et du moins bon dans ce roman.
    Je ne l’ai pas abandonné, car j’avais malgré tout envie de savoir comme cela allait finir.
    Mais dans l’ensemble, je n’ai pas été emballée. Alors qu’il y avait vraiment tout pour me plaire dans ce roman!

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :