Projet 3èB : Journal de Rose – Catherine Kalengula

Monsieur Goldstein, le prof d’histoire-géographie des Troisièmes B demande à chacun de ses élèves d’écrire un journal racontant son quotidien. L’ensemble de ces journaux est enfermé dans une boîte de métal puis enterré dans la cour du collège. L’objectif de ce projet est de laisser un témoignage pour les générations futures. Dans le premier tome de cette série, le lecteur découvre la vie de Rose, 15 ans.

L’adolescente vit avec ses parents au dessus de la blanchisserie familiale. Depuis quelques temps, elle voit bien que son père est triste et qu’il essaie de le lui cacher. Sa mère, elle, est de plus en plus souvent absente. Rose surprend des conversations et comprend que ses parents veulent divorcer. Mais pourquoi font-ils comme si tout allait bien ? Pourquoi lui cachent-ils la vérité ?

Rose n’ose pas se confier à Adèle, sa meilleure amie, car elle a un peu honte de mal vivre cette situation alors qu’il se passe des choses bien plus graves dans le monde. Ces derniers temps, Adèle semble d’ailleurs s’éloigner de Rose. Elle s’intéresse plus aux garçons et passe son temps avec d’autres élèves de la classe. Rose, elle, est un peu en décalage. Bonne élève, sérieuse, elle manque de confiance en elle et n’ose pas avouer ses sentiments au beau Swann. Les pestes de la classe ont bien compris ses failles et en profitent pour se moquer d’elle. Heureusement, Rose partage ses doutes avec un ami rencontré sur Internet. Un voyage scolaire à Londres va également lui permettre de s’affirmer et de comprendre qui elle est.

Soyons honnête, le Journal de Rose n’est pas de la grande littérature. Et pourtant, c’est typiquement le genre d’ouvrage que j’aurais aimé avoir entre les mains à l’adolescence ! Amitié, amour, construction de soi, relations familiales, autant de thèmes forts qui parlent aux collégiens. Roman miroir, le Journal de Rose leur permet de s’identifier et de comprendre que leurs propres pensées peuvent être partagées par d’autres. Voilà qui a un côté plutôt rassurant, surtout dans une période de la vie où l’on est en pleine construction de son identité.

KALENGULA, Catherine, Projet 3èB : Journal de Rose, Flammarion, 2017.

2 réflexions sur « Projet 3èB : Journal de Rose – Catherine Kalengula »

La parole est à vous !