Quand des gamins de 15 ans jouent avec le feu…

Quand tous les jours tu te bats pour que les élèves disent bonjour et éteignent portables et MP3 quand ils entrent au CDI,

Quand tous les jours, tu te bats pour faire respecter un minimum de discipline et de politesse,

Quand tous les jours tu répètes  les mêmes choses,

Quand tous les jours tu essaies de faire de ton mieux  pour faire revivre un CDI sinistré

et que le résultat c’est :

  • des insolences toujours aussi fréquentes
  • des comportements toujours aussi insupportables
  • un élève qui jette les photocopies que tu viens de distribuer en sortant de ton cours
  • et des élèves qui abusent de ta confiance pour « jouer à mettre le feu » au papier essuie-mains avec pour résultat des toilettes à refaire et l’évacuation du lycée.

Tout ça dans une même journée, ça fait beaucoup, ça fait trop mais c’est la triste réalité du métier de prof aujourd’hui…

24 pensées sur “Quand des gamins de 15 ans jouent avec le feu…”

  1. Hier après midi en revenant au collège (emploi du temps à trous, le retour…) je vois une ambulance… Un 3ème a envoyé un 4ème au tapis.
    La veille c’était un 5ème qui s’était attaqué brutalement à un autre…
    Les deux « durs » sont quand même les « cas » du collège, les autres sont fous fous parfois mais se comportent à peu près correctement (on m’a même tenu la porte quand j’étais chargée, snif, ça fait du bien)
    Chez nous, à part ça , pas encore de cas de grippe…
    Tiens bon!!! Des années plus tard, quand on les rencontre, certains viennent vous dire poliment bonjour, vous racontent ce qu’ils deviennent, etc…
    Mais sur le moment c’est dur, je sais.

  2. Je ne suis pas prof, ni même dans l’enseignement, mais plus je lis de récits sur les blogs à droite à gauche, et plus je me demande comment ça va finir. J’adresse mes plus sincères félicitations aux personnes qui sont dans l’enseignement car les journées doivent être épuisantes.
    Bon courage.

  3. Je te souhaite bon courage et je t’admire pour ta patience.
    Ce genre de choses me fait surtout peur pour l’avenir, genre dans 10 ans quand j’aurai à gérer 2 filles adolescentes…

  4. et beh saxaoul bon courage. Mon ainé est collégien et il sait très bien ce qu’il l’attend si jamais nous nous apercevons d’une dérive.Car le problème c’est d’abord la démission des parents.
    Allez reprend des forces ce we et pense à ta puce

  5. pas simple d’être prof ! Je ne comprends vraiment pas ce qui leur passe par la tête. J’espère n’avoir jamais à vivre ça avec mes puces quand elles seront ados à leur tour !

  6. Personnellement, je fais partie des personnes admiratives face au travail des professeurs, documentalistes et conseillers d’orientation qui travaillent en collège ou lycée : que de courage il leur faut!

  7. Je ne te souhaite qu’une chose: être capable, chaque jour, de laisser tout ça derrière toi en rentrant dans ta maison. Il ne faut laisser tout ça empièter sur ta vie de famille.

  8. @Ys : je crois qu’effectivement, c’est le genre de boulot qu’on ne peut pas se forcer à exercer.
    @Stephie : j’étais en collège avant et avec les lycéens, c’est autre chose mais c’est pas forcément mieux !
    @SD49 : en général, les parents ne sont pas dupes et prennent la « défense » des profs…
    @emmyne : il y a des jours où c’est génial et d’autres -assez fréquents- où c’est très éprouvant, effectivement.
    @Keisha : ton message me réconforte beaucoup. Je n’avais pas vu les choses sous cet angle, sans doute car je suis trop jeune dans le métier.
    @Dominique : difficile à supporter….
    @Leilonna : chez nous, c’est de pire ne pire depuis le début de l’année mais c’était déjà un peu comme ça avant d’après mes collègues (je ne suis dans ce bahut que depuis septembre).
    @Ori : oh oui, ça je le sais…
    @La Pyrénéenne : merci beaucoup !
    @BelleSahi : le plus dure c’ets de se préserver quand même, malgré tout. @Aifelle : ce n’est pas tous les jours comme ça, heureusement !
    @petitemam : on se prend en pleine face les problèmes qui viennent de l’extérieur, de la société en général. @Restling : merci de ton soutien.
    @Brize : merci !
    @Thaïs : j’ai été faire des folies dans une librairie cet après-midi et ça va déjà mieux !
    @flo : pas facile d’être parents non plus !
    @Lounima : il y a aussi beaucoup d’aspects positifs dans ce métier. Tous les élèves ne sont pas insupportables, heureusement. @Anne : tu as raison et je fais tout pour que ça n’empiète pas même si parfois, certaines tensions familiales sont sans doute dû en partie à la fatigue du boulot….

  9. Les miens ne sont pas des anges non plus mais ne font quand même pas autant d’âneries à la journée… Je travaille sur 2 établissements et je crois que c’est ma chance, quand je suis au lycée et que je n’en peux plus de mon CDI sinistré (bon adjectif!), je pense à mes collégiens qui viennent avec le sourire…

  10. Mon père était prof en collège, maintenant à la retraite, au long de sa carrière il a pu noter l’évolution dans le comportement des élèves et résultat: celà ne va pas dans le en s’arrrangeant.
    Alors je ne peux que te souhaiter bon courage.

  11. Bonjour Saxaoul, et quand je pense que la fessée va être punie par la loi. Comem dirait l’autre, il y des claques qui se perdent (c’est surtout les parents auxquels je pense, car c’est quand même un manque d’éducation de leur part tout cela). Et quand je pense que je voulais être prof dans ma jeunesse. Je pense que je n’aurais pas tenu. Je ne sais pas quoi dire pour te remonter le moral. Bonne journée.

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :