Quand tes grands-parents étaient enfants

 

Sur les pages de gauche, des photos d’enfants d’aujourd’hui. Sur les pages de droite, des photos des années 1950, époque où les grands-parents des jeunes lecteurs étaient enfants.

On observe les changements vestimentaires, le mobilier d’une autre époque ou encore les modes de vie différents -on ne trait plus les vaches à la main et la télévision n’est plus un objet nouveau devant lequel toute la famille se rassemble-. Les jeux, eux, restent souvent les mêmes (le ballon, les cartes, l’eau quand il fait chaud, etc.), ordinateurs et consoles de jeux mis à part bien entendu.

Les photos occupent la totalité des pages et il n’y a pas de texte, ce qui permet à chacun d’observer et de retenir ce qui l’intéresse. J’avoue que plusieurs photos m’ont fait sourire. Des souvenirs de vieux clichés trouvés chez ma grand-mère ou de choses que m’ont racontées mes parents me sont revenus en mémoire…

Un seul regret : il faut se reporter en début d’ouvrage pour trouver les noms des photographes. J’ai tout de même noté que plusieurs clichés étaient de Robert Doisneau

Un livre à lire avec ses enfants ou petits-enfants. Les discussions qu’il va susciter risquent dêtre très enrichissantes pour les plus jeunes ! Pour les plus âgés, il y aura peut-être un peu de nostalgie…

Quand tes grands-parents étaient enfants, Tourbillon, 2011.

7 pensées sur “Quand tes grands-parents étaient enfants”

  1. Je te lis, j’ai une sourire aux lèvres en pensant à une photo légendée par ma maman : nous sommes les 5 alignés en rang d’oignons les yeux écarquillés.Légende : « Devant Zorro ». Un jour, je l’ai montrée à mon fils de 5 ans en lui expliquant que de mon époque c’était « Pas sage, pas de Zorro » : il lui était impossible d’imaginer que nous n’avions la possibilité de l’enregistrer pour le regarder plus tard !

  2. @emmyne : je trouve que la photo est un support intéressant car les différences dans la façon de vivre sont parlantes. @Cécile : c’est une anecdote à retenir, effectivement !
    @Aifelle : oui, et je trouve que c’est là le plus grand intérêt de ce livre.
    @Alex : ma mère me dit encore souvent « A mon époque, au temps des dinosaures… » ! @Géraldine : 14,90€, c’est correct, non ?

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :