Rien n’est noir – Claire Berest

Biographie romancée de Frida Kahlo, Rien n’est noir raconte l’histoire de la célèbre peintre mexicaine, depuis sa rencontre avec Diego de Oliveira en 1928 jusqu’à sa mort en 1954, à l’âge de 47 ans.

Sa famille est évoquée brièvement mais ce qui intéresse surtout l’auteur, Claire Berest, c’est la vie d’adulte de l’artiste et sa relation avec le grand peintre Diego de Oliveira. L’accent est mis sur la douleur physique de Frida, liée à la poliomyélite et à l’accident dont elle a été victime en 1925. Les douleurs psychiques, provoqués par les nombreuses infidélités de son mari, ne sont  pas en reste. La vie du couple est houleuse et Frida Kahlo ne se gêne pas pour collectionner elle aussi les amant(e)s, que ce soit au Mexique ou pendant ses nombreux séjours à l’étranger. Il faut dire que sa personnalité et son look atypique cristallisent les regards. Frida et Diego vivent une vie d’artistes, de fêtards. Ils croquent la vie à pleines dents mais cela ne les empêche pas de souffrir énormément.

Ce qui m’a le plus frappée, c’est que Frida Kahlo, engluée dans la douleur, ne semble pas vraiment avoir conscience de son talent. Elle peint de manière quasi instinctive, exprimant ce qu’elle a sur le cœur à l’aide de pinceaux comme d’autres le feraient avec des mots. Je ne suis pas certaine que ce livre apporte beaucoup à ceux qui connaissent bien l’artiste mais par contre il est intéressant pour les lecteurs qui, comme moi, ne se sont jamais penchés sur son parcours. Claire Berest a su rendre sa vie très accessible et vraiment agréable à découvrir.

BEREST, Claire, Rien n’est noir, Stock, 2019.

21 réflexions sur « Rien n’est noir – Claire Berest »

  1. Rien qu’on ne sache déjà si on s’intéresse un tant soit peu à cette peintre. Et comme j’avais détesté ce que l’auteur avait fait de Sagan dans un de ses romans, je passe mon tour…

  2. Je ne connais pas bien la vie de cette artiste alors pourquoi pas d’autant que j’avais beaucoup aimé « Picabia » le livre qu’elle avait écrit avec sa soeur Anne.

La parole est à vous !