Rituels – Ellison Cooper

Sayer Altair est agent spécial au FBI. Elle étudie le cerveau des criminels afin d’établir des profils neurologiques. C’est une héroïne dont on sait peu de choses : des parents décédés dans un accident de voiture quand elle avait neuf ans, une grand-mère dont elle est très proche, un futur mari -lui aussi membre du FBI- tué dans l’exercice de ses fonctions. Sayer passe sa vie à travailler et n’a quasiment aucune vie privée. Elle ne s’est jamais véritablement installée dans son appartement, qui lui sert juste à dormir quelques heures quand elle tombe de sommeil.

Lorsque le corps d’une jeune fille est retrouvé dans le sous-sol d’une maison abandonnée, le FBI fait appel à Sayer. Le crime est particulièrement sordide. La jeune fille est morte dans une cage, droguée par une substance hallucinogène utilisée par les shamans d’Amazonie. A ses côtés, un chiot. Le bunker dans lequel elle se trouvait était miné et les flics qui l’ont découverte sont dans un sale état.

Sayer et son équipe mènent une enquête difficile. Le tueur est très intelligent et semble se jouer du FBI.  Les fausses pistes sont nombreuses et compliquées à déjouer. Les flics piétinent. Le lecteur, lui, est tenu en haleine jusqu’à la dernière page. Comme tous les bons page-turner, Rituels risque de vous faire passer une nuit blanche tant il est difficile de refermer le livre à la fin de chaque chapitre. Rien à redire donc au niveau de l’écriture comme de la construction.

Par contre, j’aime quand les polars permettent une réflexion sur la société et que les personnages sont attachants. Ici, il n’y a ni l’un ni l’autre. La neurologie, les superstitions, la gémellité, les aspects scientifiques de l’enquête auraient pu être creusés. Les personnages également. On sait finalement peu de choses sur eux. Quant au dénouement, je l’ai trouvé un peu tiré par les cheveux. C’est dommage car l’intrigue est captivante.

COOPER, Ellison, Rituels, Le cherche midi, 2018.

14 réflexions sur « Rituels – Ellison Cooper »

  1. J’ai été totalement emportée par ce thriller car il m’a fait passer un bon moment. Mais comme tu le soulignes, ce n’est pas LE livre qui va révolutionner le genre. Il aurait dû être plus fouillé et étoffé.

Répondre à aifelle Annuler la réponse.