Rouge Tagada – Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini

Le jour de la rentrée, Alex repère tout de suite Layla et « son allure de gazelle un peu paumée ». Tout en discutant avec Benjamin et Jade, elle l’observe du coin de l’oeil. Un peu plus tard, elle découvre qu’elle est dans sa classe, la 4èmeD : chouette nouvelle !

Alex, qui n’a d’yeux que pour elle, ne sait pas comment lui parler. Un jour, la prof de français propose une sortie au théâtre. Les deux jeunes filles se découvrent un intérêt commun et, de fil en aiguille, deviennent les meilleures amies du monde. Alex a parfois envie de serrer Layla dans ses bras, de l’embrasser ou de lui sécher ses larmes quand elle est triste mais elle garde ses sentiments pour elle.

Tout bascule quand Layla tombe amoureuse d’un garçon….

Je ne vous en dis pas plus. Si vous voulez connaître la suite, il ne vous reste plus qu’à lire cette jolie BD ! Il y est question d’une adolescente qui cherche son identité sexuelle et qui découvre ses sentiments pour une autre fille, sentiments qui ne sont malheureusement pas partagés. Le livre traite donc de l’homosexualité féminine mais pas uniquement. Je dirais même que le sujet principal est la naissance du désir et des sentiments. L’homosexualité vient après, en second plan, et c’est tant mieux car le plus important n’est-il pas l’amour ?

Je dois avouer que j’ai été un peu déçue par le dénouement au départ et puis, en y réfléchissant, je trouve qu’il apporte un vrai plus à cette histoire. La fin est ouverte, laissant ainsi le soin au lecteur d’inventer celle qui lui convient. Je ne veux pas en dire plus ici de peur de vous gâcher le plaisir de la lecture mais je vous conseille vivement de découvrir Rouge Tagada.

Si mes souvenirs sont bons, c’est Noukette et Jérôme qui ont attiré mon attention sur ce livre. Il est désormais dans les rayons du CDI et je vais lui faire de la publicité, c’est certain.

BOUSQUET, Charlotte, RUBINI, Stéphanie, Rouge Tagada, Gulf Stream, 2013.

7 pensées sur “Rouge Tagada – Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini”

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :