« Sahara » de Luis Leante

Montse se réveille petit à petit après plusieurs semaines passées à délirer dans un hôpital perdu du Sahara Occidental. Qui est cette étrangère ? Que fait-elle seule ici ? De qui parle t-elle dans son sommeil ? Les infirmières qui s’occupent d’elle n’ont aucune réponse à ces questions. Montse est un mystère total. Tout ce qu’elles savent, c’est que son faible état de santé est dû à une piqure de scorpion.

25 ans plus tôt, en 1975, Santiago s’engage dans la légion étrangère pour défendre le Sahara espagnol alors que la chute du régime franquiste est proche. Sa fiancée l’a vu embrasser une autre fille dans la rue et ne veut plus le voir. Elle est enceinte. Santi préfère fuir pour oublier. L’armée est une solution comme une autre. Petit à petit, le jeune  homme se lie d’amitié avec les sahraouis. Un jour, il décide de trahir les siens et de changer de camp pour rejoindre ses amis du front Polisario. Il disparaît et ne reverra plus l’Espagne…

Son ex-fiancée -prénommée Montse, vous l’aurez sans doute deviné- pense qu’il est mort. Elle refait sa vie et n’a plus de nouvelles de lui pendant des années. Jusqu’au jour où le destin en décide autrement…

                                           

Un amour de jeunesse déçu jamais réellement oublié, la jeune fille enceinte, le garçon d’un milieu social complètement différent, c’est du classique et ça aurait pu être catastrophique. Mais ce n’est absolument pas le cas ! Pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, le contexte sort de l’ordinaire : ce n’est pas si souvent qu’un roman a pour cadre le Sahara et son peuple, les sahraouis. On découvre des traditions et des enjeux politiques peu connus du grand public.

Ensuite, la construction du récit maintient le suspens jusqu’à la fin. Petit à petit, grâce aux allers-retours entre le passé et le présent de chacun des deux personnages, les pièces du puzzle s’assemblent et on comprend pourquoi Montse s’est retrouvée dans un hôpital, si loin de son Espagne natale. Toute la lumière est faite sur cet amour perdu ainsi que sur la personnalité et la vie de Santi et de Montse.

Enfin, le dénouement est vraiment inattendu. Tout au long de ma lecture, je me demandais bien comment l’auteur allais se sortir de cette histoire. J’avais un peu peur d’être déçue mais franchement, c’est une très belle réussite. A lire donc !

Livre lu dans le cadre des partenariats de BOB. Merci !

LEANTE, Luis, Sahara, Robert Laffont, 2010. Traduit de l’espagnol par Marianne Millon.

6 pensées sur “« Sahara » de Luis Leante”

  1. J’ai le même genre j’ai adorée (oui, vraiment) « le vol de lancaster », ils en ont fait un film que je n’ai pas vue… Si ça te tentes, fait un tour sur mon index (l’auteur est Estabal Sylvain). Du coup, celui là me tenterait bien aussi. J’irais le feuilleter.
    Bien contente que vous aussi soyez passé à coté de cette terrible tempête. Bonne journée !

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :