« Seul sur la mer immense » de Michael Morpurgo

Arthur est un jeune orphelin anglais qui ne connaît absolument rien de ses origines et débarque un jour de 1947 en Australie, contraint et forcé. Le gouvernement britannique ne lui a pas demandé son avis. Là-bas, il travaille comme esclave au ranch Cooper et sa vie est un véritable enfer fait d’humiliations quotidiennes. L’espoir ne semble pas permis mais heureusement, Arthur porte sur lui une clef porte-bonheur, souvenir de sa sœur Kitty.

Des années plus tard, la fille d’Arthur, Allie, quitte l’Australie à bord de son bateau direction l’Angleterre. Elle n’a qu’un souhait : partir à la découverte des origines de son père.

Ce qu’il y a de bien avec les romans de Michael Morpurgo, c’est qu’on est très rarement déçu. Et Seul sur la mer immense, son dernier livre publié en France, confirme la règle. L’histoire d’Arthur Hobhouse est une formidable épopée qui fait voyager le lecteur sur les terres australiennes mais aussi sur les océans du globe. Elle est pleine d’espoir, d’humanité, de poésie et de réflexion.

Lire l’avis de Clarabel, et celui d’Ys : leurs billets sont beaucoup plus détaillés que le mien, c’est ça quand on écrit le compte rendu plus d’un mois et demi après avoir lu le livre !

MORPURGO, Michael, Seul sur la mer immense, Gallimard jeunesse, 2008.

10 pensées sur “« Seul sur la mer immense » de Michael Morpurgo”

  1. Je l’ai lu cet été …
    J’ai vraiment bien aimé la première partie, et c’est presque à regret que j’ai entamé la seconde, moins bien réussie pour moi. Je n’ai pas réussi à m’attacher à la narratrice.

  2. @Solenn : il faut le mettre dans les premiers sur la PAL !!!!
    @Keisha : j’espère qu’il te plaira.
    @Leiloona : le passage que j’ai le moins bien aimé est celui où Arthur part travailler en mer et ne sait pas ce qu’il va devenir, se sent mal dans sa peau, etc.
    YS : Merci pour le DVD !
    @alain : il faut se laisser tenter !
    @Faelys : j’ai l’impression qu’il est sur la PAL de beaucoup de monde !

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :