Si c’est un homme – Primo Lévi – Lu par Raphaël Enthoven

LEVI

On ne peut sortir indemne de la lecture de Si c’est un homme. Découvert en 2009, ce témoignage écrit deux ans après son retour d’Auschwitz par Primo Lévi, m’avait marquée par la finesse de l’analyse des comportements humains.

Quand j’ai appris qu’il faisait partie de la sélection du prix Audiolib 2016 et qu’il me faudrait donc le relire puisque je suis membre du jury, j’appréhendais, craignant que l’aspect plombant du texte ne soit renforcé par la lecture orale. Mais il n’en est rien. Raphaël Enthoven a su prendre la juste distance pour incarner le narrateur tout en laissant la place au lecteur, lui offrant ainsi la possibilité de se faire sa propre interprétation.

L’entretien de 68 minutes qui se trouve à la fin du livre propose une véritable réflexion sur le devoir de mémoire et le sens à donner à l’horreur du génocide perpétré par les nazis. Raphaël Enthoven est philosophe et ses réflexions sont parfois un peu complexes mais j’ai vraiment apprécié de  prendre du recul sur le texte grâce à ses propos. Cela m’a rappelé les cours d’analyse littéraire de la fac. Parfois j’y retournerais bien mais uniquement pour cet aspect là des études !

LEVI, Primo, ENTHOVEN, Raphaël, Si c’est un homme, Audiolib, 2015.

LOGOTYPE-2016 sans fond

 

8 réflexions sur « Si c’est un homme – Primo Lévi – Lu par Raphaël Enthoven »

  1. J’ai trouvé l’entretien avec Einthoven vraiment intéressant. Celui qui précède me semble plus accessoire, même s’il permet d’entendre la voix de Primo Levi, mais le dernier éclaire parfois le texte et met certaines parties en valeur. Et comme toi, les analyses littéraires me manquent un peu 😉

    1. Oui, tu as raison l’interview de Primo Lévi est malheureusement moins intéressante. Elle m’a tout de même donné envie de découvrir ses autres livres.

    1. Franchement, c’était plus facile de l’écouter que de le lire, peut être aussi parce qu’il s’agissait d’une relecture et pas d’une découverte du texte.

La parole est à vous !