SuperS 1 et 2 – Frédéric Maupaumé et Dawid

Tandis que Mat fait sa rentrée dans un nouveau collège, Benji et Lili découvrent l’école primaire de leur quartier. Dotés de super-pouvoirs et d’une intelligence supérieure à la moyenne, les trois frères et sœurs doivent cependant s’adapter à leur nouvel environnement et rester discrets. S’ils sont nouveaux ici, c’est parce qu’ils se sont fait repérer et qu’ils ont dû déménager. Des enfants abandonnés qui vivent seuls, sont dotés d’une force supérieure ou égale à celle d’un adulte et sont capables de voler dans les airs, cela ne passe pas inaperçu.

Le premier tome de la série SuperS est consacré à la découverte des facultés héroïques des enfants. L’extraordinaire apparaît subitement dans leur vie quotidienne au gré des rencontres qu’ils font ou des évènements qui se déroulent devant leurs yeux. Des flashback subtilement disséminés permettent également de comprendre petit à petit les raisons de leur présence sur Terre.

Les enfants se disputent régulièrement pour savoir quelle attitude adopter. L’aîné de la fratrie, Mat, est obsédé par sa volonté de discrétion. Benji et Lili, eux, sont assoiffés de justice et ne mesurent pas forcément les risques qu’ils prennent, surtout dans le deuxième tome. Les rumeurs sur l’existence réelle ou supposée de super-héros dans la ville vont bon train. Car les enfants ne peuvent s’empêcher de se servir de leurs pouvoirs pour éteindre les incendies à répétition allumés par un pyromane ou secourir une vieille dame qui se fait piquer son sac.

Rythmée, colorée, intelligente, Supers est une bande dessinée jeunesse qui peut plaire aux adultes comme aux enfants ou aux ados. Deux tomes ont été publiés pour le moment mais quatre sont prévus.

Le dessin de Dawid est particulièrement attrayant, tant du point de vue du graphisme que de la mise en couleur. Les premières de couverture donnent d’ailleurs le ton. On a immédiatement envie d’ouvrir le livre. A l’intérieur, on découvre un trait fin, de mignonnes petites bouilles, des couleurs chaudes pour les scènes du quotidien et beaucoup plus vives quand les super-pouvoirs font leur apparition.

Le scénario n’a rien à envier à Superman ou aux autres super-héros américains, bien au contraire. L’ancrage dans la réalité quotidienne apporte un vrai plus à la série, tout comme l’attitude attachante de Mat, Benji et Lili. En les rendant humains, Frédéric Maupomé permet au lecteur de s’identifier à eux mais aussi de rêver à un monde plus juste. A découvrir sans hésiter !

L’avis de Moka sur le premier tome, puis le deuxième.

MAUPOME, Frédéric, DAWID, SuperS 1 : Une petite étoile juste au dessous de Tsih, Les éditions de la Gouttière, 2015.

MAUPOME, Frédéric, DAWID, SuperS 2 : Héros, Les éditions de la Gouttière, 2016.

   La BD de la semaine, c’est chez Noukette aujourd’hui.

22 pensées sur “SuperS 1 et 2 – Frédéric Maupaumé et Dawid”

    1. Ma fille est encore un peu jeune mais elle a tout de suite été attirée par le graphisme. Encore quelques mois et elle pourra le lire entièrement et en appréciant. Des bises à toi aussi.

    1. Le mieux est peut être finalement de les lire tous d’un coup. Car on referme le deuxième avec l’envie irrésistible d’enchaîner sur les suivants.

  1. je l’avais emprunté à la médiathèque mais je n’avais pas eu le temps de le lire, maintenant que je lis ton avis, je pense que je le reprendrai un de ces jours!

La parole est à vous !