A Cordes-sur-ciel

A l’occasion d’un petit week-end dans la région de Toulouse, nous avons visité la cité médiévale de Cordes-sur-ciel, élue village préféré des français dans l’émission présentée par Stéphane Bern en juillet dernier. Apparemment, la foule a été nombreuse cet été et l’ambiance s’en est ressentie. En cette fin octobre, nous avons profité paisiblement des vieilles pierres, des petites rues et de la vue sur les alentours. Avec les couleurs de l’automne et le soleil, c’était particulièrement agréable.

A Bordeaux…

Bordeaux – Le miroir d’eau – Juin 2014

La Cap Ferret

Depuis longtemps, je voulais découvrir le Cap Ferret. C’est désormais chose faite ! La ville est à la hauteur de sa réputation et je n’ai pas été déçue.

Se perdre au hasard des rues pour découvrir toutes ces belles maisons cachées dans la verdure, se promener au bord de l’océan Atlantique, mettre les pieds dans l’eau et jouer avec les vagues, se dire que la dune du Pyla est vraiment très longue, monter en haut du phare, admirer la vue et les bateaux, manger une glace juste à côté de la pizzeria où il ne faut pas aller, que du bonheur !

C’était il y a seulement deux semaines et j’ai l’impression que ça fait une éternité…

La dune du Pyla depuis le Cap Ferret

L’océan Atlantique, si calme en apparence…

Vue panoramique depuis le phare du Cap Ferret (un petit clic sur la photo pour la voir en plus grand).

Toujours depuis le phare… Au fond à droite, Arcachon (à quelques minutes en bateau mais plus d’une heure en voiture !)

Le château cathare de Puilaurens

Forteresse perchée sur un éperon rocheux à 700 mètres d’altitude, le château de Puilaurens domine la vallée de la Boulzane (à la frontière entre l’Aude et les Pyrénées Orientales) et son immense forêt de sapins. Il a été utilisé comme refuge par les cathares pendant la croisade contre les Albigeois. C’est une ruine à visiter pour son histoire mais aussi pour la vue. Amoureuse des vieilles pierres, j’ai beaucoup aimé cet endroit.

Saint-Émilion, première balade de l’année

Pour beaucoup de gens, Saint-Émilion est synonyme de vin. Mais c’est aussi un joli village classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Nous avons profité du week-end de Pâques, époque à laquelle les touristes ne sont pas encore trop nombreux, pour aller y faire notre première balade familiale de l’année.

Le soleil n’a pas toujours été au rendez-vous mais ce n’est pas grave, on en a profité quand même !

Le cloître de l’église collègiale

Façade de l’église monolithe, entièrement creusée dans la roche.

Le cuvier de château Soutard

Le cloître des cordeliers

Les ruines de l’église, juste à côté du cloître des cordeliers

Si vous allez vous balader dans ce charmant village, il faut prendre le temps de se perdre dans les rues médiévales et surtout, ne pas hésiter à faire la visite guidée de l’église monolithe et de l’Ermitage de Saint-Émilion. Les photos sont interdites à l’intérieur, malheureusement, mais croyez-moi, ça vaut vraiment le coup ! Creusée dans la roche entre la fin du XIème et le début du XIIème siècle, la superficie de l’église monolithe est impressionnante.

Pour les amateurs de vin, il est bien entendu possible de faire des dégustations mais mieux vaut organiser tout cela à l’avance pour éviter les mauvaises affaires !

%d blogueurs aiment cette page :