Non bilan

Les fêtes de fin d’années sont à peine terminées qu’il faut déjà reprendre le train train quotidien. J’avoue que la perspective de sortir de cette parenthèse enchantée en famille ne me réjouit guère mais c’est la vie !

Cette année, nous avons profité du temps exceptionnellement clément pour prendre de bons bols d’oxygène au bord de l’Atlantique. La lumière était magnifique certains soirs comme sur cette photo prise sur la dune le 1er janvier. Du coup, je n’ai pas lu autant que je le souhaitais mais l’essentiel n’est pas là.

La tradition veut que l’on souhaite bonne année alors je vous souhaite tout le bonheur possible pour 2016. J’avoue tout de même que plus je vieillis plus j’ai du mal avec cette coutume. J’apprécie d’écrire une petite carte ou de téléphoner à ceux qui me sont chers mais franchement les collègues qui me sont indifférents ou le boulanger qui répète la même chose en boucle à tous ses clients, j’ai pas envie et je n’arrive pas toujours à me forcer.

Les bilans de lecture fleurissent un peu partout sur la blogosphère. Personnellement, je n’en ferai pas. J’ai bien conscience de faire un peu ma rabat-joie aujourd’hui mais je n’ai tout simplement pas envie. J’en ai fait un l’année dernière et cette année, je suis prise d’une crise de flémmingite aiguë.

Je ne prendrai pas non plus de résolutions pour 2016. D’ailleurs je n’en prends jamais. 2015 aura été pour moi l’année du renoncement. 2016 sera je l’espère celle des petits bonheurs quotidiens. Le sourire de ma fille, un rayon de soleil sur mon visage, les vagues de l’océan, le calme des montagnes ou encore des êtres qui me sont chers. Le reste, je vais essayer de le mettre à distance histoire d’avoir mal au ventre un peu moins souvent.

En 2016, j’aimerais bien aussi (re)trouver le chemin de l’écriture. Participer à l’atelier d’écriture hebdomadaire de Leiloona me fait réellement du bien mais mon temps, étant compté, le choix est vite fait entre l’inspiration qui ne vient pas et les nombreux livres qui me tendent les bras.

D’ailleurs, je file sous la couette commencer le dernier roman de Jean-Phillipe Blondel. J’ai fait un passage express en libairie ce matin, je ne pouvais pas attendre plus longtemps. Dévoreuse de livres un jour, dévoureuse de livres toujours !

Joyeuses fêtes de fin d’année !

Le temps est venu pour moi de prendre une pause et de profiter pleinement de ma famille. Je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous l’année prochaine pour de nouvelles échappées, au pays des livres ou ailleurs.

8 ans !

Le 17 août 2007, j’écrivais le premier bilet de ce blog. J’étais loin de me douter qu’il vivrait aussi longtemps et prendrait autant de place dans mon temps libre.

Pour la petite histoire, c’est au retour d’un voyage en Ouzbékistan et au Tadjikistan que je me suis lancée dans l’aventure. Une des personnes avec qui j’étais avait un blog et m’a donné envie d’en créer un, pour parler de mes voyages mais aussi de mes lectures. Au final, il s’avère que les chroniques de voyages se font bien plus rares que les autres ! 

Mon pseudo, Saxaoul, est aussi un « héritage » de ce voyage. C’est une plante qui pousse dans les déserts d’Asie Centrale et permet aux animaux et aux hommes de survivre. J’ai choisi ce pseudo pour sa symbolique. Si c’était à refaire, j’en prendrais sans doute un autre et j’utiliserais WordPress plutôt que Canalblog comme plateforme. Mais comme je n’ai pas envie de tout recommencer à zéro, je crois que ça restera comme cela…

Je ne sais pas ce que ce blog deviendra dans les semaines ou années à venir. Ce qui est certain, c’est que je ne veux pas me mettre la pression et passer trop de temps devant l’écran. Je ne veux pas non plus de lectures imposées.

Trouver le juste équilibre entre ce que je dis ou laisse transparaître et ce qui ne regarde que moi ou mes proches n’est pas toujours simple. Parfois, j’ai envie d’en dire un peu plus sur ma vraie vie mais ma nature discrète me commande de faire attention. Pour vivre heureux, vivons cachés !

J’apprécie sincèrement les échanges autour des livres et les amitiés virtuelles qui se créent petit à petit (et encore plus sur Facebook ou Instagram). Cette année, j’ai rencontré pour la première fois une autre blogueuse. Je « connais » Enna depuis longtemps alors vous allez me dire que j’ai attendu longtemps pour franchir le pas mais ce n’est pas de ma faute, il n’y a pas de blogueurs lecture dans le Sud-Ouest 😉 !

Vous remarquerez le joli contre-jour. Merci à la serveuse qui nous a prises en photo de me permettre de garder mon anonymat !

Je crois que j’ai été bavarde aujourd’hui et la parole est désormais à vous chers lecteurs. Que vous soyez blogueurs ou non, un petit message de votre part me ferait vraiment plaisir. Je sais que certains me lisent en toute discrétion alors, pour mes huit ans, montrez vous !

Prix Audiolib 2015 : mon classement

Pour la deuxième année consécutive, je participe au prix Audiolib. Comme l’année dernière, cette expérience a été très enrichissante. J’ai fait de bien jolies découvertes même si, cette fois-ci, je n’ai pas eu de véritable coup de coeur. Il y a eu quelques déceptions aussi mais c’est le jeu quand on participe à un prix littéraire.

10 livres ont été préselectionnés par Audiolib. Le rôle de chaque membre du jury consistait à lire ces livres audios et à les classer par ordre de préférence. Voici donc mon classement. Un petit clic sur la couverture vous permettra de lire mon avis.

A partir du 8 juin, ce sera à vous de voter. Plus d’informations ici.

Les classements d’Enna, Sandrine, Sylire et EstelleCalim qui font également partie des membres du jury de préselection du prix Audiolib 2015.

Un mot, une photo #4 : Epaule

Epaule. Comment rendre compte de ce mot en photo ? Une nouvelle fois, Sabeli nous rend la tâche difficile. Une épaule d’agneau ? Un joli tatouage en haut d’un dos ? Une épaule nue ? Un kiné en train de masser le membre douloureux ?

L’idée est finalement venue pendant le week-end de Pâques à La Rochelle, au milieu de la foule qui se pressait épaule contre épaule pour admirer L’Hermione. D’autres photos de cette magnifique frégate ici.

 

Un mot, une photo #3 : justice

Justice, c’est le thème de cette semaine pour AmeGraphique, le petit rendez-vous hebdomadaire organisé par Sabeli du blog Le petit carré jaune.

Au départ, je voulais prendre en photo un fond de couleur noir car ce mot ne m’inspire pas grand chose en ce moment. J’ai plutôt l’impression que la vie est profondément injuste… Mais mon instinct de survie naturel positif a repris le dessus et j’ai décidé de prendre une photo de ce petit bout de papier. Il ne signifie pas grand chose pour nous mais cela fait tout de même quelques années que nous l’avons signé, dans notre Normandie natale.

Il ne signifie pas grand chose pour nous mais cela fait tout de même presque 9 ans que nous l’avons signé, dans notre Normandie natale.

Le thème de cette semaine n’était pas facile et j’ai hâte de découvrir les photos des autres participants.

 

Un mot, une photo #2 : peur

Cette semaine, le thème d’AmeGraphique, l’atelier photo proposé par Sabeli du blog Le petit carré jaune est PEUR. Quel rapport entre cette photo et la peur, me direz-vous ?

Et bien sachez, chers lecteurs, que cette jolie lampe est la gardienne des ombres de la nuit de ma fille. Sans elle, impossible de s’endormir. Elle n’est pas dans la chambre car Mademoiselle ne pourrait pas dormir mais juste à l’entrée. Et attention à ne pas trop ouvrir ou trop fermer la porte !

Cela n’empêche malheureusement pas notre Miss de se réveiller certaines nuits complètement effrayée. Est-ce que ces cauchemars ressemblent à cela ?

Pour la petite histoire, ces photos ont été prises en 2010 à la médiathèque de La Rochelle lors de l’exposition Rendez-vous contes conçue par l’auteur et illustrateur François Place.

Un mot, une photo #1 : cartographie

Depuis quelques temps déjà, je regarde les photos des copinautes dans le cadre d’AmeGraphique, l’atelier proposé tous les jeudis par Sabeli du blog Le petite carré jaune. Chaque semaine, un mot est proposé et il faut faire une photo. Mes photos sont très loin d’être à la hauteur de mes espérances mais cette fois, le thème -cartographie- m’a inspirée alors j’ai décidé de me lancer.

Au départ, je voulais faire une cartographie de la peau -de la mienne en l’occurence- mais le rendu n’était vraiment pas terrible alors j’ai complétement changé d’idée.

Il y a quelques années, je suis partie avec Monsieur au Tadjkistan pour faire de la randonnée. Les seules cartes de la région des monts Fan’s qui existaient -et c’est sans doute encore le cas aujourd’hui- ont été élaborées par l’armée russe à l’époque où le pays était une colonie. J’ai donc ressorti quelques souvenirs de ce magnifique voyage.

J’espère être de nouveau au rendez-vous de cet atelier la semaine prochaine ou dans les semaines à venir, tout dépendra de mon inspiration et du temps dont je dispose !

Des livres les vacances

Après un début d’année plus que difficile, les vacances tant attendues arrivent enfin. Demain, à nous les pistes enneigées ! Dans les Pyrénées, je me sens bien et je sais que je vais pouvoir me ressourcer. L’air de la mer, c’est comme celui de la montagne, j’ai du mal à m’en passer. Et puis, cette année, pas de connexion à Internet pendant les vacances : ça va faire du bien ça aussi.

Comme une lectrice ne part jamais sans ses livres, j’ai mis dans ma valise le dernier Marin Ledun, les magazines Causette et Page des libraires, ma liseuse et mon lecteur MP3 chargés à bloc.

Avant de partir, le facteur m’a joué un petit tour. J’attendais les livres du prix audiolib depuis un moment et je me demandais si je n’allais pas partir en vacances sans. Mes copinautes les avaient pour la plupart reçus et ma boîte aux lettres contenait hier en fin de matinée un autre colis…. Un toc pressentiment m’a fait retourner voir si, au cas où…. Et le fameux colis était bien là !

Pour la deuxième année consécutive, je fais donc partie du jury du prix audiolib. 10 livres audios à lire et à chroniquer avant le 31 mai, c’est du bonheur en perspective ! Pour connaître la sélection dans sa totalité, vous pouvez aller faire un petit tour ici.

Je ne pense pas lire beaucoup en audio cette semaine mais je suis certaine que le fait de savoir que la voix de Féodor Atkine lisant Le vieux qui lisait des romans d’amour m’attend dans mon MP3 va me faire passer de meilleures vacances.

A bientôt !

L’heure des bilans a sonné

Nous sommes le 31 décembre et l’heure des bilans a sonné. Voici donc les livres qui ont marqué mon année 2014. Un petit clic sur la couverture et vous pourrez lire le billet complet.

Dans la catégorie « les livres qui me parlent » :

Dans la catégorie « Je me suis pris une claque » :

Dans la catégorie « Ces livres qui font du bien » :

Dans la catégorie « Ils me font courir plus vite quand je les écoute en faisant mon footing » :

Dans la catégorie « Je les ai fait découvrir à mes élèves et ils ont adoré » :

 

Dans la catégorie « ces romans jeunesse dont on n’a pas assez entendu parler » :

Dans la catégorie « je suis impatiente de découvrir la suite » :

Dans la catégorie « soif d’aventures » :

Dans la catégorie « je devrais lire plus souvent des BD » :

Dans la catégorie « auteurs au talent formidable » :

Dans la catégorie « album magnifique » :

 

%d blogueurs aiment cette page :