Petite échappée au pays basque

Aujourd’hui, on avait envie besoin de nature et d’oxygène. On a donc chaussé nos chaussures de rando, direction le pays basque, côté espagnol cette fois-ci.

Gorostapalo1

Continuer la lecture de « Petite échappée au pays basque »

Échappée en Andalousie #8 : Grenade

L’endroit incontournable quand on visite Grenade, c’est bien entendu l’Alhambra, chef d’oeuvre de l’architecture arabe.

Les sommets donnent une jolie toile de fond à la ville et au palais.

 

 

Je crois que l’Alhambra est mon endroit préféré en Andalousie. J’ai aimé me promener dans les jardins, respirer l’odeur des fleurs et des plantes, me rafraîchir grâce au nombreux points d’eau, etc.

L’Alhambra est un endroit qui inspire le calme et la sérénité. Le nombre d’entrées étant régulé, la visite est agréable et on ne se sent pas oppressé par la foule.

Dans le centre de Grenade, les vieux quartiers valent vraiment le détour avec leurs monuments, leurs ruelles en pente ou leurs maisons blanches.

Le quartier de la cathédrale mérite qu’on s’y attarde un peu.

En se donnant un peu mal, le voyageur découvrira peut être l’ancien souk arabe. Dommage, les boutiques de souvenirs occupent toute la place !

L’influence arabe, la montagne, les vieilles pierres, les ruelles en pente, les petites places, les jardins, les fontaines, le ciel bleu, la lumière si agréable : s’il n’y avait qu’une seule ville à découvrir en Andalousie, je crois que ce serait celle là !

Échappée en Andalousie #7 : Ronda

Ronda est un village qui vaut le détour, notamment pour son célèbre pont qui sépare la ville en deux et domine, à 100 mètres de hauteur, une gorge impressionnante.

Échappée en Andalousie #6 : les alpujarras

Les Alpujarras, c’est le paradis des randonneurs. C’est aussi des petits villages tous plus magnifiques les uns que les autres, situés entre 1000 et 1500 mètres d’altitude. Le temps d’une journée, nous avons profité des superbes payasges de montagne, bien loin de la foule de Grenade.

Échappée en Andalousie #5 : la Costa del Sol

Du soleil, du ciel bleu, des palmiers, de jolies plantes, le calme de la Méditerranée, des petites villages aux maisons toutes blanches, la montagne en toile de fond. La Côte du soleil ressemble à une vraie carte postale !

Malheureusement, il y a l’envers du décor que je ne vous montrerai pas ici : les barres d’immeubles, les boutiques à touristes, les petites promenades en bord de mer transformées en avenues, les ports de pêche qui ont laissé la place aux marinas, les bateaux de plaisance qui ne sortent du port qu’une ou deux fois par an, etc.

Échappée en Andalousie #4 : Cordoue

Le voyageur se rend généralement à Cordoue pour visiter la mezquita -la célèbre mosquée-cathédrale- mais aussi pour se balader dans les petites rues du centre historique classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

J’ai été vraiment impressionnée par la taille de la mezquita, par sa forêt de colonnes, par sa cathédrale construite à l’intérieur même de la mosquée et aussi par la sérenité du lieu. Je ne suis pas croyante mais je me sens toujours bien dans ce genre d’endroit.

Comme souvent, les prouesses techniques des hommes qui vivaient il y a des milliers d’années sont incroyables, surtout quand on imagine le peu de moyens qu’ils avaient à l’époque.

J’ai aimé aussi me promener dans les rues de la ville, regarder les gens, la végétation, les vieilles pierres…

 

Cordoue est une ville agréable où il fait bon se promener.

Échappée en Andalousie #3 : Cadiz

Cadix -Cadiz en espagnol- est un ville de bord de mer connue notamment pour avoir été le port d’attache des navires espagnols partis à la conquête de l’Amérique.

J’ai été un peu déçue par cette ville dont on a vite fait le tour. Sur le port, il y avait d’énormes paquebots de croisière arrêtés là pour quelques heures. Il faut donc croire qu’elle plaît aux touristes, tout comme les boutiques de souvenirs « made in China » qui envahissent les rues les plus fréquentées.

Les nombreux restaurants ne semblaient pas vraiment proposer de cuisine typique, à tel point qu’on a préféré acheter de quoi se faire des sandwichs pour pique-niquer sur la plage. Et quand on a vu l’accueil et la propreté douteuse du café dans lequel nous avons bu un verre dans l’après-midi, on s’est dit qu’on avait bien fait !

Échappée en Andalousie #2 : Italica

A quelques kilomètres de Séville, se trouve l’ancienne ville romaine d’Italica. Le site est bien entretenu et en plus, il est gratuit pour les résidents de l’Union Européenne. A part quelques groupes de scolaires, nous étions seuls et tranquilles, bien loin de la foule qui s’amasse devant certains monuments de la capitale andalouse.

Il faut tout de même un peu d’imagination pour comprendre à quoi pouvait ressembler la ville à l’époque de Scipion l’Africain, son fondateur.

Les quelques mosaiques qui sont encore visibles ont malheureusement été spoliées au fil des ans.

L’amphitéâtre d’Italica a été édifié au IIème siècle. C’est un des plus grands du monde romain par sa taille et sa capacité de places (25 000 à 30 000 places !)

Échappée en Andalousie #1 : Séville

De mon séjour à Séville en mai dernier, je retiendrai :

le ciel bleu et les orangers

le Guadalquivir, le lond duquel il fait bon flâner en regardant les nombreux sportifs, qu’ils soient sur l’eau ou sur les berges

cette immense cathédrale classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco et dominée par la Giralda, un minaret transformé en clocher

les patios que les visiteurs curieux découvrent, bien cachés dans de petites rues

la célèbre Plaza de Espana construite à l’occasion de l’Exposition hispanico-américaine de 1929…

… et le magnifique parc Maria Luisa qui l’entoure

l’Alcazar et ses délicieux jardins.

J’aurais pu aussi vous montrer les sévillans et sévillanes soigneusement habillés le dimanche dans les rues, les tapas, le quartier de Santa Cruz et ses petites rues blanches, les calèches qui promènent les touristes dans la ville, les boutiques de fringues et bien d’autres choses encore.

Mais si, quand je voyage, j’aime prendre des photos, j’aime aussi observer ce qui m’entoure et me laisser guider par mes envies sans mitrailler à longueur de journée. 

Aínsa, un petit vilage de charme

Situé dans la province de Huesca, en Aragon (Nord de l’espagne), Aínsa est un petit village où il fait bon flâner. Le mieux est de laisser le hasard guider ses pas et de s’imprégner de l’ambiance de ce magnifique petit village. Visite guidée !

La Plaza Mayor, ses arcades et ses maisons de pierre.

La iglesia de Santa Maria qui cache un paisible cloître (je ne l’ai pas pris en photo mais il vaut vraiment le détour !)

 

Les ruelles pavées et… en pentes !

Vue panoramique sur les Pyrénées depuis la partie ancienne du village, située au sommet d’une colline.

Et tant d’autres choses si jolies que je n’ai pas prises en photo parce que je voulais vraiment profiter de mon après-midi !

%d blogueurs aiment cette page :