Envoyée spéciale – Jean Echenoz – Lu par Dominique Pinon

indexLe général Bourgeaud cherche une femme capable d’accomplir une mission bien particulière en Corée du Nord. Ses hommes de main enlèvent Constance, une jeune bourgeoise âgée d’une trentaine d’années qui semble avoir le profil type. L’enlèvement est organisé en plein cœur de Paris par trois hommes qui se révèlent plutôt courtois avec la jeune femme. Séquestrée dans la Creuse, Constance ne semble pas très inquiète. Son mari, qui reçoit une demande de rançon, ne l’est pas plus qu’elle. Quant à ses ravisseurs, ils ne remplissent pas tout à fait leur rôle comme il le devrait.

Continuer la lecture de « Envoyée spéciale – Jean Echenoz – Lu par Dominique Pinon »

Alex – Pierre Lemaître

Alex, une jolie fille, sa fait enlever en pleine rue. Un seul témoin, qui donne l’alerte. Sauf que la police ne connaît ni l’identité d’Alex ni celle de son ravisseur… Pas de famille qui se manifeste. Pas d’amis. L’affaire est bien compliquée pour l’inspecteur Camille Verhoeven et son équipe.

Enlévement, séquestration, meurtres, etc. L’angoisse est constante. Le point de vue d’Alex alterne avec celui de la police. On la croit perdue mais…

Un livre qui donne la chair de poule. Un livre qui fourmille de détails plus horribles les uns que les autres. Un livre qui fait faire des cauchemars la nuit. Un livre qu’on a du mal à refermer avant la dernière page. Un livre qui va de rebondissements en rebondissements. Un livre à lire si on n’a pas peur d’avoir peur !

Un grand merci à Sandrine qui fait voyager Alex.

LEMAÏTRE, Pierre, Alex, Albin Michel, 2011.

Peine maximale – Anne Vantal

3 jours pour sceller le sort d’une famille. 3 jours pour se forger une intime conviction. 3 jours pour juger Kolia qui comparait devant les Assises de Paris pour un vol qui a mal tourné et s’est terminé par l’enlèvement d’un bébé de trois mois. Depuis, qu’il a été arrêté et a avoué, il est en prison.

Sa sœur Léna, elle, est libre pour le moment mais elle est accusée de complicité d’enlèvement. Elle nie les faits. C’est bien elle qui s’est occupée du bébé mais elle ne savait pas ce que venait de commettre son frère. Elle pensait que cet enfant était son fils et que Kolia ne voulait pas lui avouer.

Anna, 16 ans, la cadette, assiste également au procès. Elle n’est pas liée à cet horrible évènement mais si sa sœur va en prison, elle va devoir aller en foyer car elle est mineur -sa mère est en hôpital psychiatrique et son père a abandonné toute la famille.

Le procès est relaté de manière totalement objective, comme dans la réalité. Grâce au narrateur omniscient, le lecteur entre dans la peau des différentes personnes présentes aux Assises. Accusés, victimes, avocats, jurés, juges, experts, témoins, tous ressentent cette affaire à leur manière, tous ont leur point de vue. Seul Kolia reste obscure. Qu’est-ce qui se passe dans sa tête ? C’est un grand mystère… Les personnages sont nombreux mais on s’y retrouve très facilement. Les chapitres sont courts et on y croit tellement que je n’aurais pas été surprise si j’avais entendu parler de ce procès aux infos 🙂 !

300 pages qui se dévorent. Un roman choral sur la justice bien loin des feuilletons américains et c’est tant mieux !

Vantal, Anne, Peine maximale, Actes Sud, 2010.

%d blogueurs aiment cette page :