Au fer rouge – Marin ledun

Rescapée des attentats de 2004 à Madrid, le lieutenant Emma Lefevre lutte contre le terrorisme et en particulier contre les indépendantistes basques d’ETA. Elle a réussi à se faire muter au pays basque et collectionne les informations concernant les militants, les enlèvements, les meurtres et tout ce qui touche de près ou de loin le combat pour l’indépendance.

Février 2013, côte Sud des Landes, plage de Seignosse Le Penon. Un jeune couple de touristes anglais découvre une valise avec à l’intérieur le corps d’un homme. Domingo Augusti est un espagnol connu des services de police français pour trafic de drogue. Il a également été entendu dans une affaire d’enlèvement d’un militant basque supposé appartenir à ETA. Soupçonné de complicité d’actes de torture, il a été relâché rapidement.

A la police judiciaire de Bayonne, Emma Lefèvre est chargée de l’enquête. Simon Garnier, son collègue, ne dort plus depuis que le cadavre d’Augusti a été retrouvé. La dernière fois qu’il l’a vu, le jeune homme était interrogé dans une planque par Javier Cruz, le cerveau de l’antiterrorisme. Il n’était pas censé être retrouvé dans cet état là ! Maintenant, Garnier n’a plus le choix. Il doit se taire et la jouer fine car Javier Cruz a de quoi le faire tomber.

Trafics de drogue, projets immobiliers et lutte contre le terrorisme sont intimement liés. Javier Cruz est à la tête de tout cela. Ses complices et soutiens sont nombreux, Emma lefevre va la découvrir petit à petit. Comment alors le faire tomber ?

Des plages landaises aux hôtels de luxe de la côte basque, de la banlieue de Madrid aux bars de Bayonne, des planques aux rêves immobiliers, la corruption est partout. Des innocents en font les frais et les acteurs de cet immonde merdier sont tous tellement pieds et poings liés qu’il est extrêmement difficile de les attaquer.

Comment s’empêcher de penser, à la lecture de ce livre très documenté, qu’il y a un peu -beaucoup ?- de vrai dans ce que Marin Ledun a imaginé ?

Les 460 pages se dévorent et on referme le livre en espérant que l’auteur planche déjà sur son prochain roman.

LEDUN, Marin, Au fer rouge, Ombres noires, 2015.

%d blogueurs aiment cette page :