Étretat, un endroit encore plus grandiose que dans mes souvenirs

Continuer la lecture de « Étretat, un endroit encore plus grandiose que dans mes souvenirs »

Falaises – Thibault Balahy § Loïc Dauvillier – Librement adapté du roman d’Olivier Adam

Étretat, dans une chambre d’hôtel. Un homme veille sur le balcon pendant que sa femme et son enfant dorment. Il se rappelle son enfance, le suicide de sa mère dans cette même ville, les coups de son père, les copains d’école pas forcément mieux lotis, son frère qui, l’âge venu, a décidé de fuir cet univers familial impossible à supporter. Des tranches de vie lui reviennent, des sensations, des images toutes douloureuses ou presque.

Ce « résumé » vous dit quelque chose ? Normal, Falaises est l’adaptation en bande dessinée du roman d’Olivier Adam sorti il y a quelques années déjà. Des planches, souvent muettes, alternent avec des extraits du texte original. Le bleu domine, bleu gris, bleu nuit,  bleu triste. Le silence laisse souvent la place à l’indicible, aux émotions et à l’intériorité.

La BD de Thibault Balahy et Loïc Dauvillier est fidèle à l’atmosphère du roman, ou du moins aux vagues souvenirs qui m’en restent. L’espoir n’a pas vraiment sa place. C’est la mélancolie qui domine largement. A la toute fin, une maigre lueur d’espoir transparaît. Car après tout, quelque soit les casseroles que l’on traîne, la vie reprend toujours le dessus, non ?

C’est triste mais c’est beau !

Canel trouve que la BD est beaucoup plus douce que le roman, qu’elle apporte un peu de légèreté malgré le sujet difficile et je suis entièrement d’accord avec elle.

Une lecture commune que j’ai le plaisir de partager avec Enna.

BALAHY, Thibault, DAUVILLIER, Loïc, Falaises, Éditions de l’Olivier, 2014.

%d blogueurs aiment cette page :