Antonio ou la résistance : de l’Espagne à la région toulousaine – Valentine Goby et Ronan Badel

1939. Antonio vit avec sa mère et sa soeur à Barcelone. Jorge, son père, un résistant républicain, a été contraint à l’exil en France après la victoire de Franco. Sa plus jeune soeur est du côté de Valence, chez ses grands-parents. Sa mère a été obligée de l’envoyer vivre là-bas car le manque de nourriture dans la capitale catalane commençait à avoir de sérieuses conséquences sur sa santé.

Quelques temps plus tard, Antonio, sa mère et son autre soeur sont eux aussi obligés de quitter l’Espagne : Franco bombarde Barcelone. D’abord envoyés dans un camp en Haute-Garonne, ils réussissent à rejoindre Argelès sur mer où est enfermé Jorge. La famille est séparée depuis trois ans mais ne peut toujours pas vivre réunie. Les réfugiés espagnols sont considérés comme des indésirables et Jorge restera derrière les barreaux tant qu’il n’aura pas trouvé de travail.

La réédition en poche ce court roman (48p.) est l’occasion pour les adolescents de découvrir, à travers la vie d’un enfant, un pan méconnu de notre histoire et de celle de l’Espagne. La façon dont notre pays a traité les exilés en lutte contre le franquisme est une honte. Enfermés dans des camps, leurs conditions de vie étaient inhumaines. On le dit peu mais c’est une triste réalité. En fin d’ouvrage, quelques pages documentaires permettent d’approfondir le sujet et les évènements historiques évoqués dans le roman.

GOBY, Valentine, BADEL, Ronan, Antonio ou la résistance : de l’Espagne à la région toulousaine, Autrement, 2014.

« L’enfant de Guernica »

Emilio est encore enfant quand, le 26 avril 1937, la ville de Guernica est bombardée par les franquistes. Ce jour-là, il se trouve sur le marché avec toute sa famille. Malheureusement, il est le seul survivant…

De nombreuses années plus tard, sa fille, Isaura, devient bénévole à l’ARMH (Association pour la Réhabilitation de la Mémoire Historique). Avec des archéologues, elle doit exhumer les corps des victimes du régime de Franco entassés dans une fosse commune.

Isaura s’interroge beaucoup sur le passé de son père car celui-ci est étrangement muet sur tout ce qui concerne sa vie avant son mariage. Elle fait beaucoup d’hypothèses mais elle est bien loin d’imaginer la vérité…

                                        

L’enfant de Guernica est un superbe roman historique, construit avec intelligence et très bien documenté sur une période tragique du vingtième siècle. A travers l’histoire du jeune Emilio, Guy Jimenes montre toute l’horreur du massacre de la population civile espagnole à Guernica et les conséquences d’une telle tragédie sur ceux qui l’ont vécue. Il propose également une réflexion intéressante sur le devoir de mémoire et la nécessité, pour les victimes, d’oublier pour continuer à vivre.

A lire donc, de toute urgence, pour l’aspect historique bien sûr, mais aussi pour la relation entre un père brisé dans son enfance et sa fille qui cherche à découvrir ce que son papa peut bien cacher…


Ce livre fait partie de la sélection du prix des Incorruptibles 2009 pour le niveau 3ème/2de.

Le site de l’auteur.

JIMENES, Guy, L’enfant de Guernica, Osaer Editions, 2007.

%d blogueurs aiment cette page :