Ahlam -Marc Trévidic

Alham Marc Trévidic

Paul, un célèbre artiste peintre, arrive sur la magnifique île de Kerkennah, en Tunisie, pour y trouver calme et paix après une séparation douloureuse. Il s’installe dans un hôtel sans savoir combien de temps il restera et explore les environs avec joie. Au bout d’un mois et demi sur place, il retrouve enfin l’envie de dessiner en voyant un dromadaire marcher dans l’eau pour rejoindre un îlot.

Continuer la lecture de « Ahlam -Marc Trévidic »

Malala pour le droit des filles à l’éducation – Raphaële Frier et Aurélia Fronty

malala rue du monde

L’histoire de Malala, cette jeune pakistanaise luttant pour le droit des filles à l’éducation et devenue Prix Nobel de la paix en 2014 à l’âge de 17 ans, est désormais bien connue. Mais comment évoquer un sujet si difficile, si complexe, avec des enfants ? Il fallait tout le talent d’une maison d’édition aussi géniale que Rue du monde pour y parvenir. Continuer la lecture de « Malala pour le droit des filles à l’éducation – Raphaële Frier et Aurélia Fronty »

Allah est grand la République aussi – Lydia Guirous – Lu par Delphine Alvado

Lydia Guirous est d’origine kabyle. Elle arrive en France à l’âge de six ans et vit pendant de nombreuses années avec sa famille à Roubaix. Volontaire et déterminée, elle travaille d’arrache-pied pour réussir sa scolarité. Elle est d’ailleurs diplômée d’une grande école. Aujourd’hui âgée d’une trentaine d’années, elle est porte-parole du mouvement Les républicains de Nicolas Sarkozy.

Ce rapide portrait me paraît indispensable pour mieux comprendre Allah est grand la République aussi. Lydia Guirous y raconte sa vie et son intégration à la société française. Profondément laïque, elle porte un regard sans complaisance sur le communautarisme, le port du voile, la discrimination positive, la radicalisation de certains quartiers, l’atteinte portée au droit des femmes, la double culture ou encore l’hypocrisie de l’école, des hommes politiques et de la société française en général.

Le regard de Lydia Guirous est intéressant, notamment en raison de ses origines qui lui permettent de tenir des propos que quelqu’un d’autre ne pourrait pas avoir. Ses pensées interpellent et elle prend clairement des risques dans ce livre. Qualifiée de collabeur par certains de ceux qui partagent ses origines, elle a reçu des menaces de mort. On ne peut que louer son courage, encore plus dans le contexte actuel.

Cependant, je n’ai pas apprécié son ton très sûr d’elle, renforcée par l’interprétation de Delphine Alvado dans la version audio. Lydia Guirous a eu la chance d’être élevée dans une famille qui lui a inculqué des valeurs et elle semble avoir une force de caractère assez extraordinaire. Ce n’est pas le cas de tout le monde. Si on l’écoute, la solution à de nombreux problèmes réside dans la fermeté. Personnellement, je suis persuadée que ce n’est pas si simple que cela.

Je ne connais pas la vie dans les quartiers ni le milieu musulman. Ce que j’en sais, c’est ce qu’on veut bien nous dire dans les médias. Il m’est donc difficile d’argumenter face aux propos de Lydia Guirous. Par contre, je connais très bien le milieu scolaire pour y travailler tous les jours. Alors, quand elle prône l’uniforme et le vouvoiement, je ne suis pas du tout d’accord.

Dans le contexte actuel, il est encore plus important de réfléchir sur les questions soulevées par Lydia Guirous. Si je ne partage pas toutes ses idées et encore moins ses opinions politiques, j’ai cependant trouvé son livre intéressant pour la réflexion qu’il propose.

L’avis de Sylire.

Une lecture commune que j’ai le plaisir de partager avec Enna.

GUIROUS, Lydia, ALVADO, Delphine, Allah est grand la République aussi, Sonobook, 2015.

%d blogueurs aiment cette page :