Quoi qu’il arrive – Laura Barnett

index

« Petite cause, grande conséquence » chante Bénabar dans sa chanson L’effet papillon [Veuillez excuser cette référence hautement intellectuelle, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a dans la vie]. Une simple crevaison de vélo suite à un écart causé par la présence d’un chien sur son chemin et la vie d’Eva peut prendre de multiples chemins. Continuer la lecture de « Quoi qu’il arrive – Laura Barnett »

Rouge Bala – Cécile Roumiguière et Justine Brax

Bala vit dans un village d’Inde en compagnie de sa famille. Avec sa grande soeur Lali et son petit frère Tarun, elle passe son enfance à faire la course et à jouer au bord de la rivière en rêvant au prince charmant. C’est le temps de l’insouciance….

Malheureusement, cette époque là est révolue. Lali a eu treize ans et son père lui a choisi un mari. La fête est belle et la mariée magnifique mais Bala a du mal à comprendre pourquoi on lui a arraché sa soeur du jour au lendemain. Fini les jeux. Place à la vie d’épouse soumise à son mari.

Bala, elle, a douze ans et voit bien que ses formes évoluent. Elle a envie de continuer à apprendre à lire et à écrire. Le mariage, ce sera pour plus tard. Va t-elle réussir à aller outre le poids des traditions ?

Cet album est un vrai petit bijou. Le texte de Cécile Roumiguière est tout en finesse. A travers l’héroïne, le jeune lecteur découvre une tradition qui perdure encore aujourd’hui dans certains pays : marier des filles qui sont encore des enfants avec un mari qui leur est imposé. Bala refuse cette tradition sans que cela se fasse dans les larmes ou dans le sang. Le mariage de sa soeur et une mystérieuse rencontre avec une inconnue au bord de la rivière lui font prendre conscience de ce qu’elle désire réellement. Elle n’hésite pas à remettre en cause une coutume qui semble immuable pour aller jusqu’au bout de ce qu’elle veut. Pas de moralisme, de grande tragédie ni de fils blancs dans cette histoire. L’approche est délicate, vraiment réussie.

Les illustrations chatoyantes de Justines Brax emmènent le lecteur dans un pays lointain, l’Inde. Les couleurs sont là, tout comme l’atmosphère. C’est un vrai régal ! La première de couverture est particulièrement réussie je trouve. Ces cheveux noirs, cet oeil pensif plein de détermination et ces délicieuses couleurs vives en arrière plan : j’adore !

Moka, Clarabel, Gaelle et Théoma ont aimé elles aussi.

ROUMIGUIERE, Cécile, BRAX, Justine, Rouge Bala, Milan, 2014.

Nuits de noces – Astrid Éliard

Nuits de noces, c’est un recueil de six nouvelles qui ont toutes pour point commun de raconter la fameuse nuit qui se doit d’être inoubliable. Sauf que là, pas de romantisme ni de rêve de princesse. La première mariée passe sa nuit de noces dans une cabane perchée en haut d’un arbre en compagnie de son mari… et d’une araignée. La deuxième éprouve des sentiments semblables à ceux de Florence dans Sur la plage de Chesil de Ian McEwan. La troisième cherche un endroit où passer la nuit et se retrouve à errer sur la route puis, sur l’autoroute avec son mari… et un chauffeur routier ! La quatrième, âgée de 28 ans, donne des petites pilules de Viagra à celui qui, âgé de 60 ans, va désormais partager sa vie. La cinquième voit son mari vomir et se faire dessus au beau milieu de la nuit. Et enfin, la dernière se marie avec celui qui a épousé sa sœur quelques jours plus tôt. Sa sœur étant morte d’une rupture d’anévrisme pendant la nuit de noces, il fallait bien trouver une nouvelle femme à ce pauvre garçon !

 

Si vous voulez empêcher votre meilleure amie ou votre sœur de se marier, offrez lui ce livre, ça marchera peut être ! Les six nouvelles sont toutes plus pessimistes les une que les autres et c’est sans doute ça qui m’a empêché de les apprécier. Je m’attendais a de l’humour ou a des réflexions sur le mariage et la vie en général mais il n’en est rien. L’auteur a sans doute quelque chose contre cet évènement revenu à la mode ces derniers temps… Le dernier texte, Mon lapin, a retenu mon attention plus que les autres. Il est remarquable de cruauté et de misère. Une fois encore, les hommes sont montrés sous un angle vraiment défavorable mais au moins, la jeune femme sait prendre la décision qui s’impose. Ouf !

Éliard, Astrid, Nuits de noces, Mercure de France, 2010.

Nuits de noces par Astrid Eliard


Nuits de noces

Nuits de noces

Astrid Eliard

Critiques et infos sur Babelio.com

%d blogueurs aiment cette page :