La sonate oubliée – Christiana Moreau

Lionella, 17 ans, peine à trouver le morceau qui lui permettra de se distinguer des autres violoncellistes du prestigieux concours Arpèges. C’est son ami d’enfance, Kevin, pourtant non spécialiste de musique, qui la sort de l’impasse dans laquelle elle s’est murée. Il déniche par hasard une vieille boîte dans laquelle se trouve une médaille coupée, un cahier et des partitions. Le morceau, d’une incroyable beauté, est inconnue d’elle-même comme de son professeur mais ressemble fort à une sonate de Vivaldi. Le célèbre musicien en est-il réellement l’auteur ?

Continuer la lecture de « La sonate oubliée – Christiana Moreau »

Aldebert, ma fille et moi !

indexSon premier concert, elle avait deux ans. Je me rappelle encore de ce moment de bonheur à écouter ensemble David Sire chanter C’est de famille. Presque six ans après, la miss écoute toujours l’album. Elle est fan de la chanson C’est le pied qu’elle a d’ailleurs surnommée « les pieds qui puent ».

Continuer la lecture de « Aldebert, ma fille et moi ! »

Comme un enfant perdu – Renaud Séchan

Renaud comme un enfant perdu

Renaud et moi, c’est une longue histoire… Ses mots ont toujours suscité beaucoup d’émotions dans mon esprit d’adolescente puis d’adulte. De la révolte, de la colère mais aussi de la nostalgie, de la tendresse et de l’amour.

Continuer la lecture de « Comme un enfant perdu – Renaud Séchan »

L’ours qui jouait du piano – David Litchfield

Un matin, un ours découvre un objet étrange au milieu de la forêt. Intrigué, il s’approche et pose sa patte dessus. Un bruit terrifiant en sort. L’ours s’en va mais revient les jours suivants, piqué par la curiosité.

Au fils des saisons, seul au milieu de la forêt, il apprivoise le piano et produit de jolis sons. Les autres ours viennent l’écouter, chaque soir de plus en plus nombreux.

Un jour, un papa et sa fille découvre par hasard l’ours virtuose et lui propose de venir donner des concerts en ville. C’est une nouvelle vie qui démarre. L’ours rencontre un grand succès. Il fait la Une des journaux et obtient des récompenses prestigieuses mais ses amis et la forêt finissent par lui manquer.

L’ours doit alors prendre une nouvelle décision importante.

L’ours qui jouait du piano est le premier album du britannique David Litchfield. Que de talent ! Les illustrations au cadre large sont époustouflantes de beauté. A l’image du texte, elles regorgent de tendresse et de poésie.

L’ours, qui vit pleinement sa passion pour un instrument qu’il découvre par hasard, est un personnage attachant. A deux reprises, il doit prendre des décisions importantes mais n’oublie jamais l’essentiel : être heureux et vivre en accord avec lui même.

Un bel album sur l’importance d’aller jusqu’au bout de ses rêves et sur la force de l’amitié.

LITCHFIELD, David, L’ours qui jouait du piano, Belin Jeunesse, 2016.

Vive le 26 décembre !

Une chanson du groupe Zut qui est de circonstance aujourd’hui ! 

En live

Leiloona est de retour avec la radio des blogueurs. Elle nous propose cette fois-ci de partager un morceau de musique en version live. J’ai mis du temps à me décider, beaucoup de temps !

J’aurais pu vous proposer Mistral gagnant de Renaud parce que j’aime beaucoup cette chanson, parce que c’est le seul artiste que j’ai vu trois fois en concert et que je désespère de le revoir un jour sur scène.

J’aurais pu choisir Comme je t’attends de Jeanne Cherhal parce qu’elles sont magnifiques les paroles de cette chanson.

J’aurais pu vous montrer J’traîne des pieds d’Olivia Ruiz parce que j’aimerais bien écrire un jour un si bel hommage à ma famille.

J’aurais pu me décider pour Agnès Obel qui tourne souvent en boucle dans ma voiture ou encore Alexis HK et sa Maison Ronchonchon dont ma fille et moi sommes fans.

C’est finalement Plaza Francia, avec La Mano Encima, que je vous propose d’écouter aujourd’hui. J’ai acheté le CD au printemps dernier (oui, oui, je fais partie de ces dinosaures qui achètent encore des CD) et j’aime beaucoup. Et puis, Catherine Ringer, quelle artiste !

Mes dernières belles découvertes musicales

Leiloona prépare une session printanière de la radio des blogueurs. Elle nous propose de partager nos dernières belles découvertes musicales.

Pour commencer, un petit clin d’oeil à Clara. Je sais que cet album tourne en boucle chez elle aussi.

Un autre coup de coeur, une chanson qui me parle, beaucoup.

 Et enfin, un dernier coup de coeur, plus ancien celui là puisqu’il a déjà presque un an. J’ai vu Olivia Ruiz sur scène cet hiver, c’était un vrai moment de bonheur.

Ma chanson du moment !

Pour la radio des blogueurs de Leiloona, voici ma chanson du moment. J’ai acheté le premier album d’Agnès Obel il y a deux mois environ. J’ai tellement aimé que j’ai acheté le deuxième peu de temps après. Certains trouveront cette chanson trop mélancolique. Personnellement, j’épouve un sentiment de d’apaisement et de plénitude. De la douceur, du calme, ça fait du bien de temps en temps…

Les joggers du dimanche

Dimanche dernier, les rollers aux pieds sur la piste cyclable, les écouteurs sur les oreilles, cette chanson de Miossec m’a entraînée autant qu’interpellée.

« Tous les dimanches, tous les dimanches

Après quoi courons-nous ?

C’est la question qui m’démange

Tous les dimanches, tous les dimanches« 

Pourquoi est-ce que je cours ? Pourquoi est-ce que je fais autant de sport depuis des années et des années ? Bien entendu, j’ai quelques réponses à ces questions mais je me suis dit surtout que plus que de la course à pied, il est question ici du sens de la vie. La chanson prend alors une autre dimension…

Sucrer les fraises

Un clip, une chanson et une artiste que j’aime beaucoup.

%d blogueurs aiment cette page :