Sauveur & fils saison 3 – Marie-Aude Murail

J’ai dévoré la saison 1, englouti la deuxième et vous savez quoi ? Je crois que la troisième est encore meilleure. Continuer la lecture de « Sauveur & fils saison 3 – Marie-Aude Murail »

Sauveur § fils saison 2 – Marie-Aude Murail

Quel bonheur de retrouver Sauveur et ses patients quelques semaines après les avoir rencontrés pour la première fois. Ce psychologue antillais de 40 ans mesurant 1,9O mètre pour 80 kg a (presque) tout de l’homme idéal. Continuer la lecture de « Sauveur § fils saison 2 – Marie-Aude Murail »

Daytripper – Fabio MOON et Gabriel Ba

Bras de Oliva Domingos travaille à la rubrique nécrologie d’un grand quotidien de Sao Paulo. Il aimerait devenir écrivain comme son père -avec lequel il a d’ailleurs des rapports compliqués- mais il a du mal à trouver l’inspiration. Quand il ne chronique pas les morts, il aime rêver aux mille et une vie et aux mille et unes morts qu’il pourrait avoir. Il se projette dans l’avenir, refait son présent ou se replonge dans son enfance en inventant à chaque fois des scénarios de vie et de morts différents.

Ses aspirations sont simples : avoir un travail qui lui plaît et une vie de famille harmonieuse, être fidèle en amitié, être en bonne santé, profiter de la vie. Bref, être heureux ! Mais comme tout le monde, il doit faire face aux difficultés. Alors, il y a des moments joyeux et d’autres moins.

En dix chapitres, sans ordre chronologique, le lecteur est transporté dans de multiples lieux et de multiples vies. Petit à petit, il assemble les pièces du puzzle et trouve forcément un écho avec sa propre existence et ses propres questionnements. Car les réflexions et les rêves de Bras, ce sont ceux de tout un chacun.

Ce qui m’a d’abord attirée dans Daytripper, ce sont les magnifiques couleurs de Dave Stewart. Mais très vite, je me suis laissée séduire par le scénario et le trait des jumeaux brésiliens Moon et Ba.

On passe du léger ou de l’humour à des réflexions beaucoup plus sérieuses et profondes sur la vie. L’amour, l’amitié, la famille, les rapports humains, la mort sont tour à tour abordés avec beaucoup de finesse.

Cette bande dessinée foisonne tellement d’idées intéressantes qu’un seule lecture ne suffit pas. Il ne faut pas se fier à l’apparente simplicité des rêves de Bras.

Bref, vous l’aurez compris, je vous recommande vivement Daytripper !

MOON, Fabio, BA, Gabriel, Daytripper : au jour le jour,  Vertigo, Urban Comics, 2012.

Un grand merci à PriceMinister qui m’a permis de lire ce livre dans le cadre de l’opération La BD fait son festival. Je note la note de 16/20 à Daytripper.

Bienvenue – Marguerite Abouet et Singeon

Bienvenue est étudiante aux Beaux Arts, à Paris. Elle vit avec sa cousine, dans une petite chambre sous les toits. Quand le copain de Lola -c’est le prénom de sa cousine- décide de donner de ses nouvelles et de passer la nuit avec, Bienvenue est obligée d’aller dormir ailleurs. Les deux filles dorment dans le même lit habituellement car elles n’ont pas les moyens d’avoir un logement plus grand. C’est déjà suffisament difficile de remplir le frigo parfois… Mais Bienvenue est pleine d’énergie et ne se laisse pas abattre !

La jeune femme garde deux enfants attachants après les cours, supporte sa mère qui vient de trouver un nouveau copain, reçoit les confidences d’une inconnue qui veut se suicider devant elle en se jetant sous le métro, écoute sa copine qui sort avec son cousin et fait tout pour le cacher à sa mère par peur de sa réaction, se prend des remarques désagréables de la part de son prof, et j’en passe !

Quoi qu’il arrive, notre étudiante ne perd jamais sa bonnne humeur. Pourtant, elle aurait de quoi se plaindre car si elle s’occupe beaucoup des autres, les autres ne semblent pas beaucoup s’occuper d’elle…

Bienvenue est une bande dessinée agréable dans laquelle les tranches de vie se succèdent avec pour noyau central cette jeune étudiante au prénom un peu surprenant. La fin est ouverte et j’imagine que l’on retrouvera pas mal des personnages secondaires du premier tome dans le suivant, un peu comme dans Aya.

L’avis de Canel et celui d’Enna.

ABOUET, Marguerite, SINGEON, Bienvenue 1, 2010.

Solanin – Inio Asano

Meiko est secrétaire dans une entreprise de Tokyo. Son ami, Taneda, avec qui elle vit depuis un an, gagne un peu d’argent en faisant quelques illustrations pour un magazine. Il est aussi guitariste dans un groupe amateur.

Meiko se pose beaucoup de questions sur son avenir. Son travail ne lui plaît pas du tout et elle a du mal à trouver sa place dans la société japonaise. Elle envisage de tout plaquer mais pour faire quoi ??? C’est le gros problème…

Le quotidien de Meiko et de Taneda, les petits détails, les petites disputes mais aussi les questions existentielles sont représentés avec beaucoup de sensibilité. A travers ces tranches de vie on perçoit bien le malaise du jeune couple pour qui l’avenir est flou, incertain. Meiko et Taneda se sentent un peu en marge. Ils ne rentrent dans aucun moule et c’est un vrai problème dans la société actuelle – au Japon comme partout ailleurs à mon avis !

Bien entendu le propos est on ne peut plus pessimiste et la fin du premier tome enfonce le clou. Je ne vous conseille donc pas de lire cette série en deux tomes un soir de cafard mais si la mélancolie ne vous fait pas peur, n’hésitez pas, Solanin vaut vraiment le coup !

Merci à Faelys qui fait voyager cette série. Si elle vous intéresse, il suffit de le faire savoir !

ASANO, Inio, Solanin 1, Kana, 2007.

ASANO, Inio, Solanin 2, Kana, 2008.

%d blogueurs aiment cette page :