Touriste – Julien Blanc-Gras

En ce début de vacances, je me suis plongée dans une lecture de circonstance : Touriste de Julien Blanc-Gras. Journaliste et voyageur insatiable, l’auteur a bourlingué un peu partout sur la planète : Angleterre, Colombie, Inde, Népal, Djerba, Chine, Maroc, Polynésie, Brésil, Israël, Palestine, Madagascar, Guatémala, etc. Avec une très grande lucidité et un humour féroce, il nous fait partager des réflexions intéressantes sur les pays qu’il a visités et sur les touristes qu’il a pu observer un peu partout.

Même si la liste des pays où je suis allée est très réduite, j’ai croisé moi aussi des crétins capables de répondre au téléphone dans un endroit magnifique plein de calme et de sérénité ou des imbéciles irrespectueux des populations locales. Certains passages sont criants de vérité et m’ont rappellé des souvenirs !

La façon dont Julien Blanc-Gras envisage le voyage me paraît intéressante et correspond assez bien à ma vision des choses : sortir des sentiers battus et faire des rencontres enrichissantes. Dommage que le livre soit si court et ne fasse que survoler bon nombre de pays. Je termine cette lecture un peu frustrée car j’aurais aimé en avoir un peu plus à me mettre sous la dent.

« Le paradis n’a pas d’adresse. Il se déplace à la surface de la planète pour offrir des moments furtifs à ceux qui savent les saisir. » p. 105

« Je ne suis pas allé dans tous les pays du monde mais je suis venu ici. » p. 258

« Vue d’ici, on se rend bien compte que l’humanité n’a rien d’indispensable au fonctionnement de cette planète. Nous sommes éphémères, la végétation est persistante. On peut brûler l’herbe qui pousse sous nos pieds, elle repousera toujours derrière nous. Nous sommes les touristes de luxe de l’évolution, les simples passagers d’une époque. Nous avons visité la Terre, nous l’avons magnifiée et dévastée, nous allons repartir. » p.259

Les avis de Catherine, Choco et Keisha. Vous y trouverez de nombreux extraits qui vous donneront une idée de la tonalité de Touriste.

Un grand merci à Keisha qui fait voyager ce livre.

BLANC-GRAS, Julien, Touriste, Au diable vert, 2011.

9 réflexions sur « Touriste – Julien Blanc-Gras »

  1. J’ai apprécié moi aussi cette lecture, amusante, mais avec un fond bien réfléchi. On reconnaît forcément des situations au passage, même si on n’a pas beaucoup voyagé soi-même.

  2. Oui, tu as raison, il est trop court!!! ^_^ je savais qu’il te plairait, et se lit vite. merci d’avoir répondu à mon appel ^_^

  3. @Aifelle : oui, sous la légèreté, se cachent des remarques très intéressantes. Bon retour sur la blogosphère !
    @Keisha : j’ai envoyé le livre à Géraldine hier. J’ai hâte de savoir ce qu’elle va en penser en tant que professionnelle du tourisme.

  4. J’ai un livre prioritaire car emprunté aussi à lire avant et puis je m’y plonge !
    Dans la même veine je pense, je te conseille le génial « touriste professionnel ». Jubilatoire !!!

  5. Je vois que tu as lu pas mal de livre de voyages. J’en ai lu quand j’étais ado et j’ai envie de m’y remettre. Je viendrai piquer quelques idées ici. Touriste à l’air de beaucoup plaire je l’ai vu sur pas mal de blog.

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :