Tout foutre en l’air – Antoine Dole

Tout foutre en l’air : c’est pour cette raison que la narratrice de ce court texte part en courant de chez ses parents après une énième dispute.

C’est fois-ci, elle a tout programmé. Olivier l’attend. Olivier, c’est celui qu’elle aime ou du moins qu’elle croit aimer. Il a quatre ans de plus qu’elle, ils se sont rencontrés sur Internet et depuis, elle ne se sent plus seule. Olivier la comprend comme jamais personne auparavant. Ce vide, cette tristesse au fond d’elle, ce sentiment de mal être et de décalage par rapport aux autres, Olivier le ressent également.

Ensemble, les deux adolescents courent sous la pluie. Ils vont réaliser ce qu’ils ont décidé de faire depuis longtemps. Ce ne sont pas des paroles en l’air, des choses qu’on dit et qu’on ne fait jamais, des fausses promesses à soi-même ou aux autres. Aujourd’hui, ils vont « le faire ».

Faire quoi ? C’est là que tout le talent d’Antoine Dole se révèle. J’avais une hypothèse dès le départ et j’étais certaine de moi. Mais l’auteur entraîne le lecteur là où il veut et j’avoue que je me suis bien faite avoir. A tel point qu’à peine terminé, j’ai relu le texte une deuxième fois (il fait une cinquantaine de page, ça aide !) pour comprendre comment j’avais pu me laisser avoir de la sorte.

L’écriture à la première personne du singulier permet d’être au plus prêt des pensées et émotions de la narratrice. On ressent sa rage, son désespoir puis le doute qui commence à s’imisser. Les phrases sont courtes, le rythme soutenu. Le texte se lit d’un souffle, sans aucune pause ni respiration. Jusqu’à cette fin qui laisse place à la lumière et offre un formidable message d’espoir.

A mettre entre les mains de tous les grands ados et des adultes aussi.

Une lecture commune que j’ai le plaisir de partager avec Laurie qui est moins fainéante que moi et qui vous propose des liens vers d’autres chroniques.

DOLE, Antoine, Tout foutre en l’air, Actes Sud Junior, 2015.

9 réflexions sur « Tout foutre en l’air – Antoine Dole »

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :