Un été chez vous – Agnès Desarthe

Nora est une adolescente vraiment mal dans sa peau. Elle imagine tout un tas de choses plus dramatiques les unes que les autres comme la mort tragique de ses parents où se faire agresser et découper en morceaux. Cela lui empoisonne la vie à tel point qu’elle refuse de partir en vacances en colonie ou chez ses grands-parents au cas où il arriverait quelque chose de grave à ses parents pendant son absence. Elle n’arrive plus à dormir la nuit, se promène avec un carnet dans lequel figure des listes destinées à lui porter secours en cas de situation difficile (personnes à appeler en cas d’urgence, lieux où on peut aller aux toilettes, se laver, trouver à manger gratuitement, etc.) et appelle régulièrement sa mère au téléphone quand une crise d’angoisse la submerge.

Cet été là, ses parents travaillent jusqu’à mi-aôut. Sa mère, excédée de la voir dans un tel état, lui demande ce qu’elle va faire pendant les vacances. Il faut trouver une solution, elle ne peut pas rester comme ça. Nora propose d’accompagner ses parents au travail. Les mots sortent un peu vite de sa bouche et elle a peur de le regretter mais finalement, découvrir le monde des adultes va l’aider à se sortir de l’impasse. Petit à petit, elle renaît et va faire une rencontre décisive.

Un été Chez Vous est une nouvelle d’une quarantaine de pages qui démarre de manière triste, voire même un peu angoissante. Cette adolescente qui voit tout de manière catastrophique fait un peu peur et on se dit que si toute la nouvelle est sur ce ton, ça ne vas pas être joyeux ! Mais heureusement, Nora évolue. Elle commence par regarder ses parents de manière critique, puis les gens qui l’entourent et ses angoisses disparaissent petit à petit. La rencontre décisive qu’elle fait vers la fin paraît un peu trop belle et facile mais n’est-ce pas le propre de l’adolescence de changer du tout au tout  grâce ou à cause d’un élèment déclencheur ?

DESARTHE, Agnès, Un été Chez Vous, L’école des loisirs, 2006.

4 réflexions sur « Un été chez vous – Agnès Desarthe »

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :