« Un jour avant Pâques » De Zoyâ Pirzâd

Un jour avant Pâques est le portrait des communautés chrétiennes et musulmanes d’Iran qui se côtoient sans jamais vraiment se mélanger. Le roman est composé de trois parties qui correspondent à différentes étapes de la vie du narrateur.

Edmond est arménien. Il passe son enfance dans un petit village au bord de la mer Caspienne et partage ses jeux avec Tahereh, la fille du concierge musulman de l’école. Il perçoit les querelles entre adultes (hommes-femmes, mère-belle-mère, etc.) sans totalement les comprendre. Pour le lecteur, ces querelles sont une mine de renseignements sur les us et coutumes des communautés chrétiennes et musulmanes et les relations qu’elles entretiennent entre elles.

Devenu adulte, le narrateur est marié avec Marta et vit une vie paisible à Téhéran. Quand Alenouche, leur fille, annonce qu’elle va se marier avec Behzad, un jeune musulman, tout s’écroule. Les temps changent mais le mariage entre musulman et chrétien arménien est toujours mal vu…

Quelques temps plus tard, Edmond a perdu sa femme, il se retrouve seul et est plus ou moins fâché avec sa fille…

 

Encore une fois, ce sont de beaux portraits de femmes que nous propose Zoyâ Pirzâd. Toutes battantes, elles ont des caractères bien tranchés et ne se laissent pas marcher sur les pieds, que ce soit entre elles ou avec les hommes. Le contexte historique et culturel est intéressant même si ça manque un peu de profondeur et de consistance à mon goût. On aimerait en savoir un peu plus sur les relations entre les uns et les autres, sur l’histoire des arméniens et des musulmans, etc.

Un bon roman donc mais il manque un petit quelque chose…

Cathe, Clarabel, Cuné et Laure l’ont lu également. 

PIRZÂD, Zoyâ, Un jour avant Pâques, Zulma, 2008.

10 pensées sur “« Un jour avant Pâques » De Zoyâ Pirzâd”

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :