Un jour j’irai chercher mon prince en skate – Jo Witek

Fred est une passionnée de skate. Elle pratique ce sport plusieurs fois par semaine et participe à des compétitions nationales. Pas trop du genre à porter les dernières fringues à la mode ou à se maquiller, elle préfère son sweat et son bon vieux jean troué. A l’aise dans ses relations amicales, elle ne l’est plus du tout dès qu’il s’agit d’aller un peu plus loin avec les garçons. Ces derniers l’aiment beaucoup et n’hésitent pas à lui taper dans le dos comme on le fait entre potes mais elle n’a jamais embrassé quelqu’un. Les conseils de ses copines n’y changent rien : Fred n’est pas à l’aise. Pour se protéger, elle clame haut et fort au collège qu’elle est « célibre » et ne sortira avec personne avant le lycée.

Fred est à un âge où l’on ne sent plus enfant mais où les adultes ne nous considèrent pas comme des leurs. La jeune fille en a bien conscience et aimerait que les choses changent. Pourquoi la tient t’on à l’écart des histoires de famille au moment du décès de son grand-père ? S’occuper des cousins plus jeunes, ça va bien cinq minutes mais Fred aspire à autre chose. Elle aimerait notamment comprendre le comportement de sa marraine dont elle se sent si proche et qui, visiblement, est le mouton noir de la famille.

Avec talent, Jo Witek brosse encore une fois un portrait juste de l’adolescence. Un jour j’irai chercher mon prince en skate est à conseiller à toux ces ados qui se cherchent ou ne veulent pas rentrer dans le moule, qui se sentent différents des autres, et ne savent pas toujours comment se comporter. Ils y trouveront des réponses rassurantes et porteuses d’espoir. Mon petit doigt me dit que ce roman va encore faire fureur au CDI, comme tous ceux de cette auteure !

Pour ceux qui ne sont pas encore pleinement convaincus, je vous propose de regarder ce book-trailer ! Importées des Etats-Unis, les bandes-annonces de livres sont réalisées par les éditeurs et ont pour but d’assurer la promotion des romans. Cela donne envie, non ?

WITEK, Jo, Un jour j’irai chercher mon prince en skate, Actes Sud, 2013.

8 pensées sur “Un jour j’irai chercher mon prince en skate – Jo Witek”

  1. En lisant ton billet, je vois que j’ai vieilli 😉
    J’étais une Fred je crois bien (avec des rollers mais on mélangeait les skates et les rollers) mais plutôt au lycée en première et terminale (enfin, en l’écrivant, évidemment, je me dis qu’il ne s’agissait plus seulement d’embrasser un garçon…la société ne change peut-être pas tant que cela finalement. )

La parole est à vous !