Un maillot pour l’Algérie – Rey, Galic et Kris

umpa-couve-07

Mekhloufi, Rouaï, Ben Tifour, Zitouni : ces noms ne vous disent certainement rien à moins que vous soyez fan du football des années 1950… ou spécialiste de la guerre d’Algérie.

Quel rapport entre les deux ? Et bien ces hommes, des algériens évoluant dans des clubs français de première division, quittent clandestinement la France en 1958 alors que certains d’entre eux s’apprêtent à disputer la coupe du monde. Ils forment la première équipe d’Algérie et jouent sous le drapeau d’un pays qui ne sera reconnu comme tel que quelques années plus tard. Proches du FLN, ils combattent à leur manière pour l’indépendance de l’Algérie et donnent une visibilité à leur cause grâce à leur popularité en France et à leurs tournées internationales.

Un maillot pour l’Algérie est une BD qui mêle habillement sport et histoire. Solidarité, respect, combativité, les valeurs mises en avant montrent que l’on peut aussi se battre avec d’autres armes que celles de la violence. Le choix opéré par ces footballeurs est courageux. En décidant de rejoindre la cause indépendantiste, ils ont mis en péril leur carrière professionnelle et fait un choix lourd de conséquences pour leur famille. Il faut tout de même préciser que, si cette histoire est inspirée de faits réels, elle reste une fiction, les auteurs ayant pris des libertés par rapport à la réalité.

Le dessin de Javi Rey est réussi, à l’image de cette première de couverture qui attire l’œil et donne envie d’ouvrir l’album. Une impression de mouvement se dégage des scènes footballistiques, donnant l’impression au lecteur d’assister à un véritable match.

Du point de vue du scénario, il est regrettable que l’aspect politique ainsi que les convictions personnelles et le ressenti de tous ces hommes n’aient pas été plus mis en avant. Cela reste cependant une BD documentaire intéressante qui met en avant une belle aventure humaine et montre, s’il en était encore besoin, que sport et histoire sont intimement liés. Elle permet également de découvrir un aspect méconnu de la guerre d’Algérie.

REY, Javi, GALIC, Bertrand, KRIS, Un maillot pour l’Algérie, Dupuis, 2016.

planche_maillot_algerie_2_diapo

108980059_o La BD de la semaine, c’est chez Mo’ ce mercredi.

20 réflexions sur « Un maillot pour l’Algérie – Rey, Galic et Kris »

  1. J’ai des représentations telles sur le foot que malgré les qualités que tu mets en avant et le fait que Kris soit aux commandes, je ne parviens pas à avoir envie de lire cet ouvrage 🙁

    1. Une collègue a eu les mêmes réticences que toi et a été « obligée » de le lire car elle fait partie du comité de sélections d’un prix de la BD historique. Elle a été très agréablement surprise et est peut être encore plus enthousiaste que moi. IL mérite que tu y jettes au moins un coup d’oeil je pense !

    1. C’est l’aspect historique et politique qui te rebute ? Je m’aperçois que depuis quelques années je ne lis quasiment que des fictions et, en ce moment, j’ai envie d’autres choses aussi alors cette BD était la bienvenue.

  2. L’aventure humain prime avant tout, je suis bien d’accord. Et personnellement je ne connaissais absolument pas l’histoire de cette première équipe algérienne de football, ce fut une vraie découverte !

  3. Un duo de scénaristes que j’aime d’amour.
    Un album sur le foot…
    Bon, disons qu’après mes dernières chroniques sur la danse et le tennis, je pense que je suis prête à me lancer… 😀

  4. ça fait maintenant un bon moment que je vois cet album, et que j’hésite, penchant plutôt pour le « ça me plaira pas »… mais je crois qu’il va falloir que j’en ai le coeur net un jour ou l’autre 😉

    1. Vous êtes plusieurs à me faire cette remarque aujourd’hui. Moi, au contraire, j’ai été attirée par le thème. J’aime bien ce qui se rapporte à l’histoire.

    1. Ton commentaire est arrivé dans les indésirables je ne sais trop comment et je viens seulement de m’en apercevoir.
      Ce livre mérite qu’on s’y attarde. J’espère qu’il croisera ton chemin !

La parole est à vous !