Un petit goût de noisette – Vanyda

De jeunes adultes qui se croisent, des sentiments qui naissent, des questionnements sur soi-même aussi. Un petit goût de noisette évoque de manière subtile ces moments, parfois difficiles, parfois heureux, où l’on cherche l’âme soeur.

Les personnages sont nombreux, peut-être même un peu trop car au final, le lecteur a du mal à se remémorer qui est qui. Par contre, ils sont souvent attachants. On n’a pas envie de les quitter. On aimerait bien en savoir un peu plus sur leur vie, leur passé, et surtout la façon dont ils évoluent par la suite.

On retrouve l’influence du manga dans le trait de Vanyda. Un des personnages m’a fait penser à Valentine de la série Celle que…, écrite par le même auteur, que j’ai adorée et que je recommande souvent à mes élèves. Dans chaque histoire, une couleur domine et vient apporter une touche agréable au noir et blanc. C’est doux, c’est frais, c’est vraiment sympathique à lire !

Antigone « aime beaucoup la petite touche de Vanyda, son ton personnel, son regard sur les êtres humains que nous sommes, tous des enfants encombrés dans des corps d’adultes ». Pour Faelys, c’est « encore un joli album à déguster« . Canel, en revanche, a trouvé « les dialogues vides, les faits anecdotiques ». Elles vous proposent toutes les trois des liens vers d’autres billets.

VANYDA, Un petit goût de noisette, Dargaud, 2014.

12 pensées sur “Un petit goût de noisette – Vanyda”

  1. C’est vrai que je reste en surface avec cette auteur (abandonné le 1e de la série ‘Celle que je suis’), d’où mon impression de vide dans les textes et les faits. Par contre, je trouve le graphisme superbe +++.

  2. je n’avais pas été emballée par « l’immeuble d’en face » dont j’avais lu le tome 1 mais depuis j’ai eu un coup de coeur pour les 3 tome de « celle qu » alors je pense que je lirai un jour je lirai celui-ci

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :