Un royaume pour deux – Marin Ledun

En vacances chez sa grand-mère, à la campagne, Lola profite de la nature et grimpe dans le vieux cerisier depuis lequel elle domine les environs. L’arbre ne produit plus beaucoup de fruits mais la jeune fille a tout de même repéré une belle grappe de cerises épargnée par les oiseaux. Assise sur une branche, elle aperçoit la voiture de sa mère et court à sa rencontre. Elle ne s’attend pas à voir un garçon de son âge, chétif et pauvrement vêtu, sortir du véhicule. C’est pourtant ce qui arrive.

Quand sa mère lui annonce qu’Aymen va passer quelques jours de vacances avec elle et qu’elle va devoir partager sa chambre, Lola est un peu contrariée. Aymen et ses parents ont fui la Syrie et sont désormais réfugiés en France. Cette réalité est bien éloignée du quotidien de Lola.

Les deux enfants apprennent vite à se connaître et profitent de la nature environnante. Par bravade, Lola entraîne Aymen dans un endroit interdit : la ruine maudite. Ils se disputent au sujet de soldats allemands qui seraient morts brûlés dans les caves de la demeure et Aymen s’enfuit. C’est à ce moment là que l’accident arrive.

Un royaume pour deux n’a rien à envier aux romans d’aventure de mon enfance. Un petit air du Club des cinq ou du Clan des sept d’Enyd Blyton se dégage de ses pages et je dois bien avouer que cela n’est pas pour me déplaire. Les deux enfants se retrouvent dans une situation délicate et doivent se serrer les coudes pour se sortir du pétrin dans lequel ils se sont mis.

Mais quand on connaît un peu Marin Ledun, on sait que ses textes, qu’ils soient destinés aux adultes ou aux plus jeunes, sont engagés. Celui-ci ne fait pas exception. Avec des mots simples, sans pathos ni misérabilisme, l’auteur aborde la question des réfugiés. A travers le personnage d’Aymen, il explique les raisons de l’exil, la peur, la souffrance, la clandestinité. Le portrait de ce garçon est beau, tout en finesse, et celui de Lola n’est pas en reste. La jeune fille découvre petit à petit la vie de son ami et s’ouvre à lui, comme nous devrions tous le faire. Un roman à mettre entre toutes les mains, dès le début du collège.

LEDUN, Marin, Un royaume pour deux, Syros, 2017.

8 pensées sur “Un royaume pour deux – Marin Ledun”

La parole est à vous !